2019,une année exceptionnelle pour les producteurs forestiers du BSL

Le directeur général du Syndicat, Charles-Edmond Landry et le président, Maurice Veilleux. (photo courtoisie SFPBSL)

À quelques jours de sa 62e assemblée générale annuelle, le Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent souligne que l’année 2019 a été sa meilleure des trois dernières décennies.

En raison du contexte de la COVID-19 depuis mars 2020, l’événement a dû être reporté et se fera par visioconférence le 21 janvier prochain avec l’ensemble des producteurs forestiers privés du plan conjoint. On en profitera pour dresser le portrait des activités de l’année 2019 alors que celui de 2020 et des perspectives pour 2021 se fera plus tard cette année.

En résumé, le SPFBSL a concentré ses efforts en 2019 afin de dénicher de nouveaux marchés, d’améliorer les prix en plus de mettre l’emphase sur la reconnaissance de la forêt privée et de ses impacts positifs au plan économique, social et environnemental autant auprès des élus que de la population en général.

L’an dernier, 1 283 765 mètres cubes solides (mcs) ont été mis en marché par la forêt privée du Bas-Saint-Laurent demeurant ainsi la région la plus productive au Québec.