Anthony Létourneau remporte une bourse de la Fondation Loran

Photo Stéphane Quintin

La liste des récipiendaires de la 32e édition de la Fondation Boursiers Loran a été dévoilée au cours des dernières heures. Un Matanais figure parmi les 26 candidats et candidates qui ont été sélectionnés à travers le pays en la personne d’Anthony Létourneau, étudiant en deuxième année au département des Sciences de la nature du collège de Matane.

En 2021, c’est un total de 26 boursiers(ères) en provenance des quatre coins du pays, dont 6 du Québec qui ont franchit les dernières étapes du processus de sélection. Le jeune étudiant de Matane est le seul représentant de l’Est-du-Québec qui met la main sur une bourse de 100 000$ échelonnée sur quatre ans, la bourse comprend une allocation de 10 000$ par année ainsi que les droits de scolarité de 25 universités partenaires au pays en plus des services de mentorat, de financement de stages estivaux ainsi que plusieurs activités de réseautage.

C’est après un très long processus entamé en septembre 2020 que plus de 400 bénévoles ont passé un total de 6 084 candidatures, ont tenu des événements virtuels avec les semi-finalistes partout au Canada et ont mené des entrevues nationales avec 72 finalistes. Selon le communiqué, 13 bénévoles ont exprimé leur soutien à chaque boursier (ère) tout au long du processus de sélection.

Cette 32e édition s’est tenue exclusivement en ligne en raison de la pandémie causée par le coronavirus. La Fondation Boursiers Loran souligne le talent de ces jeunes d’exception qui développe leur esprit d’engagement et démontre leur potentiel de leader dans leur communauté respective. Individuellement ces étudiant.e.s exemplaires font preuve de caractère et de détermination en luttant contre l’isolement et l’injustice, recherchent des solutions à long terme et sont inspirent les autres à les suivre.

En entrevue, le jeune récipiendaire est très fier de cette reconnaissance pancanadienne et se tourne maintenant vers le futur avec enthousiasme alors que plusieurs portes s’ouvrent devant lui. Voici l’entretien réalisé avec celui qui fait maintenant parti de la communauté Loran: