Bilan de la dernière année au plan politique

Les députés du Parti Québécois Harold Lebel et Véronique Hivon, le député et leader parementaire Pascal Bérubél et le chef du parti Paul St-Pierre Plamondon portent des fleurs et se recueillent devant le moment hommage à René Lévesque au Parlement de Québec, à Québec, le 29 octobre 2020. PHILIPPE-OLIVIER CONTANT

Bilan de la dernière année au plan politique régional, plusieurs événements ont marqué 2020 avec en toile de fond, la pandémie du coronavirus. Retour sur les derniers mois au plan politique et des diverses interventions concernant notre région.

Voici un résumé qui relate les derniers mois :

La ministre déléguée au Développement économique régional Marie-Eve Proulx.

(14 janvier 2020) La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-La-Madeleine, Marie-Eve Proulx rencontrait divers intervenants du monde scolaire de l’Est-du-Québec à Montmagny afin de prendre le pouls des réalités régionales afin de discuter du projet de loi 40 sur la gouvernance scolaire. Ce qui n’a pas empêché le gouvernement d’aller de l’avant en abolissant les commissions scolaires.

(3 février 2020) La députée Kristina Michaud héritait de nouvelles responsabilités alors que son chef Yves-François Blanchet lui confiait le rôle de porte-parole de la Sécurité publique et de la Protection civile, elle qui occupait déjà le rôle de porte-parole en matière de changements climatiques. Elle déposait d’ailleurs son premier projet de loi de lutte aux changements climatiques à la Chambre des communes quelques jours plus tard.

Nouveau chef du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon. (Photo pq.org)

(17 février 2020) Course à la direction du Parti Québécois, un premier candidat était de passage en Matanie le 22 février à La Fabrique sur l’avenue Saint-Jérôme, en l’occurrence Paul St-Pierre Plamondon qui était venu rencontrer les militants et sympathisants de la région. Lors de la soirée électorale du 9 octobre, il remporta l’élection avec 56,02% des voix au 3e tour du scrutin avec un total de 13 530 votes.

(4 mars 2020) La ministre du Revenu national et députée libérale de La Gaspésie et des Îles-de-La-Madeleine, Diane Lebouthillier était de passage dans les bureaux de FIDEL de La Matanie pour annoncer une contribution non remboursable sur trois ans de 255 000$ du programme DEC Canada.

Le maire de Matane, Jérome Landry

(10 mars 2020) Le maire de Matane, Jérôme Landry était réélu pour la région 01 Bas-Saint-Laurent en tant qu’administrateur pour représenter l’est du Québec lors des caucus régionaux de l’Union des Municipalités du Québec.

(30 mars 2020) Le gouvernement du Québec devient officiellement propriétaire des ports de Rimouski, Matane, Gaspé et Gros Cacouna suite au transfert du gouvernement du Canada. La gestion sera confiée à la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, filiale de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour sous la responsabilité du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI).

(Le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé)

(27 mai 2020) Lors d’une intervention à l’Assemblée nationale, le député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé, rendait hommage à l’ex-présidente de la CSMM, Céline Lefrançois afin de souligner son engagement tout au long de son parcours dans le domaine de l’éducation.

(15 juin 2020) La députée Kristina Michaud tient promesse et procède à l’ouverture d’un quatrième bureau de comté situé à Price dans la Mitis. Une première dans l’histoire de cette municipalité. Elle en profitait pour confirmer qu’Ariane Francoeur deviendrait son adjointe de circonscription.

(12 juin 2020) Le premier ministre François Legault revient sur ces propos et adresse toute son amitié et son respect à Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti Québécois suite à un échange houleux entre les deux politiciens quelques jours auparavant.

Passage du chef du Bloc Québécois l’été dernier à Mont-Joli.

(6 juillet 2020) Le chef du Bloc Québécois Yves François Blanchet accompagné de ses députés Maxime Blanchette-Joncas, Kristina Michaud, Marilène Gill et Xavier Barsalou-Duval faisait escale à l’aéroport de Mont-Joli lors d’un point de presse en compagnie du préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis pour défendre le projet Régionair.

(17 juillet 2020) Une conférence de presse s’est tenue ce vendredi après-midi à Rimouski en présence du directeur national de la santé publique Horacio Arruda, de la présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent Isabelle Malo et du directeur régional de la santé publique du Bas-Saint-Laurent Sylvain Leduc. Retour sur cette rencontre entre les instances de santé publique sur la situation du coronavirus (COVID-19) au Bas-Saint-Laurent.

(Photo Courtoisie)

(11 août 2020) Afin de respecter son engagement électoral d’une campagne carboneutre, la députée fédérale d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia avait organisé une plantation d’arbres à Sainte-Flavie pour compenser les émissions de gaz à effets de serre générées au cours de ses déplacements. Elle a donc procédé à la plantation d’une cinquantaine de saules osier sur la place Flavie-Drapeau, en compagnie de son équipe, du maire de la municipalité Jean-François Fortin, du préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis ainsi que de quelques citoyens et citoyennes.

(31 août 2020) Élections Québec lançait un appel à tous pour trouver la perle rare afin de pourvoir le poste de directeur ou directrice de scrutin dans la circonscription de Matane-Matapédia. Parmi les 125 circonscriptions provinciales, 49 circonscriptions recrutaient pour trouver leur prochain directeur de scrutin. Le directeur de scrutin sortant de la circonscription Matane-Matapédia est M. Clément Bernier, qui était en poste depuis mai 2017 et lors des élections provinciales de 2018.

Crédit photo : Arsenal Media

(14 septembre 2020) L’un des quatre candidats à la chefferie du Parti québécois, Sylvain Gaudreault, a fait un arrêt à Matane dimanche soir dans le cadre d’une tournée des régions de l’Est-du-Québec. Lors de la soirée électorale du 9 octobre, il perdra la course aux élections aux mains de Pierre-Paul Plamondon se classant second avec 43,98% des voix.

(18 septembre 2020)  la ministre responsable des Aînés et des proches aidants, Marguerite Blais, la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Marie-Andrée Laforêt ainsi que la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx confirmait un octroi de 100 000$ à la Ville de Matane dans le cadre du Programme d’infrastructures Municipalité Amie des aînés(PRIMADA).L’aménagement du parc Jean-Charles-Forbes sur l’avenue Saint-Jérôme a été rendu possible en partie grâce à ce soutier financier.

Photo courtoisie. De gauche à droite : Thérèse Sagna, Francine Héon, Yannick Lévesque, Serge Côté et la députée Kristina Michaud.

(25 septembre 2020) Un nouveau comité exécutif de la circonscription fédérale de Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia a été élu lors de l’Assemblée générale annuelle du Bloc québécois à la mi-septembre, constitué de sept membres diversifiés incluant quatre issus dans La Matanie. Quatre proviennent de Matane, Yannick Lévesque à titre de président du comté, Thérèse Sagna comme vice-présidente, Francine Héon en tant que secrétaire, Serge Côté au poste de trésorier, Ariane Cayer étant conseillère, sans oublier Philippe D’Auteuil et Marie-Ève Desrosiers comme représentants jeunesse.

(20 octobre 2020) Le député de René-Lévesque et leader parlementaire, Martin Ouellet a dévoilé les divers dossiers que porteront les députés du Parti Québécois à l’Assemblée nationale. Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé se chargera des questions en lien avec les affaires municipales, la culture et les communications. Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine héritera pour sa part du dossier concernant la santé mentale et la solitude.Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, obtient ceux liés au travail et au Conseil du trésor. Méganne Perry Mélançon hérite de son côté des dossiers de l’économie, de la relance et de la lutte contre le racisme. Harold Lebel, député de Rimouski poursuivra son mandat auprès des aînés et proches aidants, il s’occupera également des dossiers de l’emploi, de la solidarité sociale et de la lutte contre la pauvreté, de l’habitation et de la réforme des institutions démocratiques enfin Martin Ouellet s’occupera des questions touchant les affaires autochtones.

(20 novembre 2020) La députée bloquiste du comté d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud annonce qu’elle dispose maintenant de son propre site web afin de bonifier sa visibilité auprès de ses électeurs.Cube Noir Innovation, filiale du groupe PVP a conçu ce nouveau site web. Via cette nouvelle plate-forme, madame Michaud souhaite pouvoir mieux informer les gens de sa circonscription à travers ses diverses interventions à la Chambre des Communes. Avec du contenu bonifié, on y retrouve également tous les communiqués de presse et les nouvelles qui concernent la députée.

Le député du Parti Québécois du comté de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

(25 novembre 2020) Le prix Louis-Joseph-Papineau, remis chaque année par le Rassemblement pour un pays souverain (RPS), a été décerné cette semaine au député péquiste de Matane-Matapédia et chef parlementaire du Parti québécois, Pascal Bérubé. Cette distinction patriotique vise à reconnaître le travail d’un chef de parti politique ayant milité pour la promotion de la souveraineté au Québec. En effet, le prix Louis-Joseph-Papineau a été créé en 2005, et c’est l’ancien premier ministre Bernard Landry qui en a été le premier récipiendaire.

(4 décembre 2020) Le conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a entériné l’octroi d’une aide financière globale pouvant atteindre un maximum de 40 000$ à quatre municipalités à travers la province en vertu du Fonds Municipal d’action juridique (FMAJ). Parmi les municipalités qui recevront une aide financière, on en compte une au Bas-Saint-Laurent alors que la Ville d’Amqui se voit remettre une somme de 10 000$ dans une cause portant sur l’application des pouvoirs municipaux en matière de taxation.