De record en record pour le Mont-Castor

Le centre de ski Mont-Castor, tout comme à l’image de nombreuses stations de ski de la province a connu une amorce de saison fulgurante malgré le manque de neige au sol. Grâce au travail de l’équipe, qui tout comme en 2019 s’est assuré d’accumuler un maximum de neige à l’aide de transport par camion au bas des pentes.

Selon Annie Joncas, directrice de l’établissement, on a reçu beaucoup plus de monde cette année et on a pu du même coup, ouvrir une semaine de plus dans le temps des fêtes ce qui fait une grosse différence.La billetterie a été très occupée avec des journées records, ce qui est bénéfique pour la station de glisse.

Beaucoup de projets sont sur la table, après le tapis de glisse en 2019, le poma 2 a été retravailler cet automne, on attend l’accord des ingénieurs pour le mettre en opération. Les patrouilleurs sont aussi en hausse, on passe de 12 à 18 patrouilleurs cette année. On ajoute cinq nouveaux moniteurs de ski et six nouveaux moniteurs de planche à neige à l’école de glisse. Autre record, on compte actuellement 653 membres comparativement à 608 à pareille date l’an passé.

Parmi les activités à venir, ski de soirée le 17 janvier par la suite ce sera la journée de la patrouille le 8 février suivi du Beaver Jam le 15 février. L’alliance avec Val-D’Irène est aussi bénéfique selon Madame Joncas, alors que c’est aussi attractif pour Matane pour le ski de soirée, c’est un bel échange selon elle.