Le parcours sportif d’Audrey Lamoly gagnant 2019 du budget participatif

C’est au Cégep de Matane en présence du directeur de l’établissement Pierre Bédard, du maire de Matane Jérôme Landry, des conseillers Eddy Métivier et Jean-Pierre Levasseur, des promoteurs des cinq projets, du comité de pilotage et de différents intervenants que l’on a procédé au dévoilement du projet gagnant du budget participatif 2019.

724 personnes ont pris part au vote cette année ce qui est loin des 1213 votes de l’année dernière, ce qui représente seulement 6% des personnes en âge de voter (16 ans et plus).Malgré tout selon Anne Dionne, directrice des communications à la Ville de Matane, le taux de participation est quand même élevé si l’on se compare à d’autres villes.

De gauche à droite: Eddy Métivier du comité de pilotage, la gagnante du projet Audrey Lamoly et la directrice des communications à la Ville de Matane, Anne Dionne.

C’est le parcours sportif proposé par Audrey Lamoly qui a obtenu le plus haut pointage, soit 1681 points devant le projet de revitalisation du sentier du Cégep de Jérémi Bouffard avec 1657 points. Celui de l’association de soccer de Matane, aménagement des équipements sportifs s’est classé au troisième rang récoltant 1388 points au quatrième rang,on retrouve le projet Trekfit de Manuel Brousseau avec 906 points et enfin, le temps d’une histoire présenté par Matheo Myango a pris le cinquième rang avec 884 points.

Le vote s’est tenu du 2 au 21 septembre dernier.Le projet gagnant sera réalisé à l’été 2020 sur le terrain du Cégep, d’ici la fin du mois d’octobre, il y aura inauguration du projet du centre-ville.

Le maire de Matane, Jérôme Landry et le directeur du Cégep de Matane,Pierre Bédard se sont dit fiers de la réalisation de ce beau projet qui profitera à toute la population de Matane.

Dans le cadre du 50e anniversaire du collège, le partenariat entre le Cégep de Matane et la Ville de Matane offraient à parts égales, 50 000$ chacun pour un grand total de 100 000$ en vue de la réalisation du projet gagnant.