Le Saaremaa est au large de Brest alors qu’il ne reste que 6 jours avant de connaître le sort réservé à l’Apollo

Selon Alexandre Lavoie, responsable aux communications à la STQ, le nouveau navire acquis au cours des derniers jours est en route vers le pays, actuellement il est au large de Brest.Il a quitté le port de Cuxhaven en Allemagne le 26 avril dernier en direction des Açores. De là, il reprendra la route vers le Canada.

Contrairement à l’Apollo, en ce qui a trait aux infrastructures, des ajustements mineurs seront apportés à Godbout, Baie-Comeau et Matane cependant c’est plutôt sur le nouveau navire que l’on fera les ajustements toujours selon Monsieur Lavoie. De plus, la Société des Traversiers du Québec ne souhaite pas modifier les infrastructures terrestres puisqu’elles sont parfaitement adaptées au NM F.-A.-Gauthier qui demeure le navire principal de la traverse à son retour éventuel.

Enfin, la haute direction a eu des discussions avec le maire de Godbout en lien avec le projet de faire du NM Apollo un récif destiné aux plongeurs mais cela reste une option pour le moment. L’objectif demeure de vendre le navire à un armateur qui l’opérera. Aux dernières nouvelles, aucune offre d’achat provenant de l’est du Québec n’a été signifiée à la STQ. Les acheteurs potentiels ont jusqu’au 8 mai pour se manifester. 

On sait aussi que le démantèlement du navire est aussi parmi les options finales.