Un Québec à deux vitesses selon le député Harold Lebel

Une autre voix se fait entendre afin de dénoncer la lenteur du nouveau gouvernement dans le dossier d’un service adéquat de connexion internet à haute vitesse pour l’ensemble de la province. Cette fois, c’est le député du Parti québécois et porte-parole en matière de développement régional et de ruralité, Harold Lebel qui dénonce le système à deux vitesses actuellement entre les régions et les grands centres.

Il demande à la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, d’accélérer la connexion dans toutes les régions.

Selon les chiffres avancés, encore 240 000 Québécois n’y ont toujours pas accès dont plusieurs au Bas-St-Laurent.