CEG Construction prépare déjà sa prochaine mission vers le Grand-Nord

Construction CEG se spécialise dans la construction de bâtiments modulaires préfabriqués. photo courtoisie

Si l’année 2020 a apporté son lot de surprises en lien avec les difficultés engendrées par la pandémie, les dirigeants d’entreprises tentent malgré tout de s’ajuster afin de poursuivre leur développement. Chez Construction CEG, on demeure optimiste pour le futur, toujours en attente d’un retour pour des appels d’offres sur le territoire du Grand-Nord.

Selon Charles-Éric Gauthier, directeur-général de CEG, deux projets ont déjà reçu le feu vert et sont en cours de réalisation à l’usine du 155 rue Savard à Matane, soit la construction de deux bâtiments modulaires préfabriqués destinés à prendre la route des villages de Chisasibi (Nation Cri du Nord-du-Québec) et de Puvirnituq (Communauté inuit du Nunavik). Il s’agit selon monsieur Gauthier de bâtiments qui abriteront des équipements de télécommunication et des génératrices d’urgence, l’installation est d’ailleurs prévue en juin prochain.

Autre bonne nouvelle, l’entrepreneur assure les mandats du Gouvernement Régional Kativik. Ces contrats sont au centre d’un ambitieux projet qui a pour objectif de desservir l’ensemble des communautés Inuit via un service de communication internet par fibre optique.

Si l’expertise en place est toujours prête à relever les défis qui se présentent année après année, l’approvisionnement et le prix des matériaux sont les principaux éléments en 2021 qui seront déterminants pour mener à terme divers projets.