COP27 en Égypte: la députée Kristina Michaud déçue par le gouvernement fédéral

La députée Kristina Michaud. Capture d'écran tirée de Facebook

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia Kristina Michaud, s’est dite déçue du manque de leadership du Canada lors de sa participation à la COP27 en Égypte.

La porte-parole du Bloc Québécois en matière de Changements climatiques, a tout d’abord souligné par voie de communiqué, le fait que le premier ministre Justin Trudeau ait refusé de participer à la conférence, malgré la présence de nombreux chefs d’État. Mme Michaud s’est également dite déçue que le Canada ait fait une place  à l’industrie pétrolière et gazière au sein de la délégation canadienne et que la parole leur ait été donnée au pavillon canadien. De plus, la députée déplore que le ministre fédéral de l’Environnement Steven Guilbeault, se soit opposé à ce que la déclaration finale de la COP27 mentionne l’élimination progressive du pétrole et du gaz.

Kristina Michaud a déclaré que « les actions fédérales en environnement sont déplorables et en complète contradiction avec le discours du gouvernement. Lorsqu’il parlera de son leadership environnemental, nous saurons dorénavant qu’il n’a plus aucune crédibilité en la matière. Le Canada est loin du leadership espéré. Il est plutôt au fond du baril des pays les plus dangereux pour la planète. » Mme Michaud a rappelé que le Canada est classé 58e sur 60 pour son indice de performance climatique de 2023. Elle déplore que le gouvernement fédéral ait annoncé son intention d’autoriser en janvier prochain, des forages pétroliers exploratoires en zone de protection de la biodiversité marine au large de Terre-Neuve.