Danger d’incendie extrême dans l’Est-du-Québec, la SOPFEU lance un appel à la prudence

Courtoisie SOPFEU

Alors que le temps chaud est au rendez-vous au grand plaisir de nombreuses personnes dans l’Est-du-Québec, la SOPFEU(Société de protection des forêts contre le feu) invite la population à la prudence alors qu’en raison des conditions météorologiques des derniers jours, l’indice de danger d’incendie demeure extrême au Bas-Saint-Laurent/Gaspésie.

Selon l’organisme, 64 feux ont été enregistrés depuis samedi dernier et la situation demeure préoccupante avec les prévisions à venir. La SOPFEU rappelle qu’avec de températures élevées et l’absence de pluie ainsi que des taux d’humidité très bas favorisent l’éclosion d’incendie.

De plus, malgré l’annonce des petits regroupements à l’extérieur acceptés par le gouvernement, les feux de camp demeurent interdits là ou la restriction est en vigueur. D’après les données recueillies, on enregistre 236 incendies de forêt imputables à l’activité humaine depuis le début de la saison de protection qui ont affecté 254,1 hectares de forêt. En moyenne, l’organisme enregistre 134 incendies pour 1751,8 hectares de forêt touchée.