Dans le cadre de sa tournée industrielle régionale, le député Pascal Bérubé s’arrêtait chez Bradken à Mont-Joli

Le député Pascal Bérubé était accompagné par le directeur général de l’entreprise, Michaël Côté ainsi que du directeur général, Jean-François Kirallah et de Marco Deschênes, le président local du syndicat des Métallos lors d’une visite des installations. (Photo bureau Pascal Bérubé)

Après avoir visité les installations du chantier maritime Verreault de Les Méchins en septembre dernier, le député péquiste de Matane-Matapédia-Mitis, Pascal Bérubé s’est rendu le 8 octobre dernier à la fonderie industrielle Bradken de Mont-Joli dans le cadre de sa tournée industrielle.

Dans un communiqué envoyé mardi en fin de journée, le député dit avoir discuté avec le directeur général de l’entreprise, Michaël Côté ainsi qu’avec le directeur général, Jean-François Kirallah, Marco Deschênes, le président local du syndicat des Métallos lors d’une visite des installations.

Monsieur Bérubé a réalisé que plusieurs secteurs de l’usine ont fait l’objet de travaux de modernisation depuis sa première visite alors qu’il occupait les fonctions de ministre responsable de la région. Il leur a du même coup assuré tout son soutien en vue de futurs projets de développement de l’entreprise.

Le député a pu constater le travail accompli sur place lors des son passage le 8 octobre dernier. (Photo bureau Pascal Bérubé)

« La fonderie est établie à Mont-Joli depuis plus de 100 ans. Maintenant propriété de Bradken, une entreprise australienne, l’usine est le plus gros employeur privé de La Mitis, comptant près de 250 travailleurs. Récemment, la direction a annoncé un investissement de 5.3 M$ afin de robotiser les dispositifs de meulage et d’agrandir les secteurs d’entreposage et d’emballage. » Pascal Bérubé, député du PQ du comté de Matane-Matapédia-Mitis.