De l’école D’Amours au Centre d’éducation aux adultes

L'école d'Amours. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane
Before Image After Image

Construite en 1938 sur l’avenue D’Amours à Matane, l’ancienne école D’Amours, au nom du premier seigneur, Mathieu D’Amours, abrite aujourd’hui le Centre d’éducation des adultes de Matane. Il accueille les élèves sous le thème « Je gagne à y être!». Son projet éducatif est centré autour de quatre grandes valeurs : l’assiduité, l’attitude, l’apprentissage et la réussite.

En 1938, le député Onésime Gagnon de l’Union nationale accorde 40 000 $ pour la construction de l’immeuble contenant 12 classes, à l’emplacement du premier couvent des soeurs du Bon-Pasteur qui a été démoli. Ce qui couvre la moitié des coûts.

Mgr Georges Courchesne bénit l’école le 18 septembre. Au départ, les soeurs du Bon-Pasteur en assument la direction. En 1944, les Frères du Sacré-Coeur prennent la relève. De 1943 à 1949, l’école abrite dans son sous-sol le Centre d’initiation artisanale, la première étape menant à l’école d’arts et métiers pour garçons. En 1950, la commission scolaire confie la direction aux Ursulines.

En septembre 1953, les Clercs de Saint-Viateur prennent la direction du futur Collègue classique à l’école D’Amours avec un premier groupe de 28 élèves. En 1958, il déménage de l’école D’Amours à son nouvel immeuble et futur Cégep.

En juillet 1962, le gouvernement provincial accorde une subvention de 150 000 $ à la Commission scolaire de Matane pour l’agrandissement de l’école D’Amours. En janvier 1963, elle passe sous la direction de professeurs laïque. Le 7 novembre 2018, près de 200 personnes participent aux activités entourant le 80e anniversaire de fondation de l’école d’Amours, aujourd’hui le Centre d’éducation des adultes de Matane