Éphémérides 16 mars : quatre candidates au titre de Miss Matane 1956

Les candidates au titre de Miss Matane 1956 : Thérèse Gagné et Diane Gauthier à l’avant, ainsi que Lina Normand et Rolande Desrosiers à l’arrière, lors du défilé de mode des Files d’Isabelle, le lundi 12 mars. Archives SHGM, Collection La Voix gaspésienne

En 1956, La Voix gaspésienne publie en première page la photo des candidates au titre de Miss Matane des Filles d’Isabelle. Ce sont : Rolande Desrosiers, Thérèse Gagné, Diane Gauthier et Lina Normand.

Lina Normand sera couronnée, le samedi 19 mai, lors d’une soirée de gala à l’hôtel Belle Plage. L’assistance s’est accordée à dire qu’il s’agissait d’une des plus grandioses démonstrations du genre jamais vues dans la région.

Le maire J.-Arthur Desjardins lui a remis les clés de la ville tandis que la petite Danielle Bilodeau lui a présenté une gerbe de fleurs.

En 1861, érection canonique de la paroisse Saint-Jérôme de Matane. Premier curé: Esdras Rousseau.

En 1953, la Ville de Matane donne 1 000 $ à l’Harmonie de Matane pour sa réorganisation. – Requête au gouvernement provincial pour limiter les charges des camions en période de dégel « comme le font déjà d’autres provinces ».

En 1958, à Sainte-Félicité, fondation du Cercle des jeunes abstinents et initiation de 80 membres en présence de Mgr Eudore Desbiens, vicaire général du diocèse de Rimouski, et de l’abbé Pierre Bélanger, aumônier des cercles.

En 1965, la commission scolaire de la paroisse Saint-Jérôme-de-Matane adhère à la commission scolaire régionale des Monts. Fermeture par Georgette Grégoire, Mme Louis de Gonzague Fortin, le secrétariat scolaire le 31 août 1965. Elle a vu défiler 16 maires.

En 1998, à la cathédrale de Rimouski, des centaines de personnes, dont 130 prêtres, assistent aux funérailles de Mgr Louis Lévesque.

En 1999, un tremblement de terre d’une magnitude de 5,1 à l’échelle de Richter est ressenti de Rimouski à Gaspé; son épicentre est à Sainte-Anne-des-Monts.