Éphémérides 1er avril : Léandre Thibault l’emporte sur le maire sortant Raoul Fafard en 1951

Léandre Thibault. Archives SHGM

En 1951, le commerçant Léandre Thibault est élu maire de Matane par 85 voix sur le maire sortant Raoul Fafard.

Autres résultats des élections. Conseillers : Quartier # 1 : Alphonse Cormier, hôtelier, élu par 24 voix sur Rodrigue Côté. Quartier # 2 : Yvon Levasseur, comptable, élu par 37 voix sur Antoine Pelletier. Quartier # 3 : Benoît McMullen, entrepreneur, élu par 2 voix sur Jean-Baptiste Boucher. Quartier # 4 : Albert Fillion, élu par 15 voix sur Léon Tremblay. Quartier # 5 : Félix Adrien Gauthier, marchand, réélu par 26 voix sur Henri Boutet. Quartier # 6 : Joseph Dumont, élu par 68 voix sur J. Oscar Boulay.

Natif de Baie-des-Sables

Né à Baie-des-Sables en 1899, Léandre Thibault fait ses études commerciales au Séminaire de Rimouski et à la St. Dunstan’s University, où il décroche un diplôme commercial bilingue. Le 4 septembre 1923, il se marie avec Elmire Élisabeth Cantin à Matane, mariage qui leur donnera sept enfants.

Devenu comptable à l’emploi de Hammermill Paper Co., il sera entrepreneur, propriétaire d’un garage de vente de véhicules, et cofondateur de la compagnie Gulf Maritime.

Sous son mandat

Sous son mandat de maire, on verra notamment l’ajout d’une seconde piste à l’aéroport et le percement des rues Druillettes et Thibault jusqu’à la route nationale. Organisateur en chef du parti libéral depuis 1939, il deviendra député libéral fédéral de Matapédia-Matane de 1953 à 1958. Il décède le 19 décembre 1971 à Matane.

En 1867, l’ex-député de Rimouski, Joseph-Charles Taché, arrive à Paris pour représenter le Canada à l’Exposition universelle.

En 1893, constitution de la municipalité de village de Sait-Jérôme-de-Matane par détachement de celle de la paroisse du même nom.

En 1902, prohibition de la vente d’alcool en « n’importe laquelle quantité » et suppression des licences émises. Budget : 293,22 $ provenant des taxes foncières. Vital Charest nommé collecteurs des taxes sur les propriétaires de chiens. Réparation des lices des chemins et des madriers du pont en bois. Autorisation à J.-B. Bergeron de poser un tuyau d’égout.

En 1907, en vertu d’une décision du ministre des Postes, les paroisses de Sainte-Félicité, Les Méchins, Cap-Chat et Sainte-Anne-des-Monts ont maintenant un service postal quotidien.

En 1935, nomination comme pompiers volontaires de Léon Sirois, J.-B. Robitaille, Wilbrod Michaud, Pierre-Paul Émond, Albert Fillion et Lucien Blouin avec une rémunération de 50 cents l’heure; le chef doit les entraîner deux fois par mois.

En 1940, fondation des Marchands détaillants. Président fondateur : Hector Richard.

En 1944, règlement # 184 pour la fermeture des salons de coiffure comme les autres magasins de 18 h à 8 h.

En 1956, l’orchestre Les Vieux Copains de l’Université de Bathurst, sous la direction du R.P. Maurice Leblanc, donne un concert à l’École Gagnon de Matane, sous les auspices des cercles Lacordaires et Sainte-Jeanne D’Arc.

En 1957, résultat des élections. Maire : J.-Arthur Desjardins, courtier d’assurances, réélu sans opposition. Conseillers : Quartier # 1: François Doré, ingénieur civil, réélu par 81 voix sur Pierre-Paul Cantin. Quartier # 2: Yvon Levasseur, gérant, réélu par 35 voix sur Antoine Pelletier. Quartier # 3: Benoît McMullen, entrepreneur, réélu sans opposition. Quartier # 4: Adrien Paradis, électricien, réélu sans opposition. Quartier # 5: Félix-Adrien Gauthier, industriel, réélu sans opposition. Quartier # 6: Joseph Dumont, contre-maître, réélu sans opposition.

En 1960, résultat des élections. Maire : Félix-Adrien Gauthier, industriel, élu par 6 voix sur Benoît Joncas (450 voix) et Albert Gagnon (167 voix). Conseillers :  Quartier # 1: Antoine Lavoie, élu par 29 voix sur Aimé Plourde (64 voix). Quartier # 2: Reno Pelletier, élu par 13 voix sur Léonce Levasseur (62 voix). Quartier # 3: Benoît McMullen, entrepreneur, réélu par 18 voix sur Paul-Émile Tremblay (72 voix). Quartier # 4: ) Raymond Meunier, élu sans opposition. Quartier # 5: Fernand Dugas, élu par 35 voix sur Léo Robert Tremblay (45 voix) et Arthur Marquis (42 voix). Quartier # 6: Victor Fournier, élu par 181 voix sur Xavier Gagné (102 voix).

En 1970, dans un article de La Voix gaspésienne, Roger Desjardins parle des clubs privés de pêche à saumon.

En 2015, les huit centres de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent de même que le Centre jeunesse et le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle sont regroupés au sein du nouveau Centre intégré de santé et de services sociaux.