Éphémérides 21 mars : l’église Saint-Jérôme site patrimonial d’une valeur exceptionnelle

La pose du clocher préfabriqué en août 2012. Collection Romain Pelletier

En 2012, le Conseil du patrimoine religieux promet de continuer à reconnaître l’église Saint-Jérôme comme étant un site patrimonial d’une valeur exceptionnelle.

Et ce, même le tout nouveau clocher préfabriqué sera installé en août. Ce qui réjouit le président de la Société d’histoire et de généalogie de Matane (SHGM), Louis Audet.

En 1930, le village de Saint-Jérôme de Matane nomme Napoléon Côté, chef de police et de pompiers et Charles Truchon, assistant-chef.

En 1932, adoption du règlement # 114 abrogeant la prohibition de la vente d’alcool adopté en 1902. Ce règlement ne sera pas approuvé par les électeurs propriétaires le 21 avril. – Règlement # 115 régissant la production et la vente du lait.

En 1955, achat de terrains de Léonidas Lapierre, Georges Côté, Louis Pineault, Georges Dion, Fabrique Saint-Jérôme, Georges-Alexandre et Jean Lebel, Georgianne Philibert pour l’aménagement d’une seconde piste d’atterrissage à l’aéroport. –  Demande formulée à l’endroit du CN pour changer le nom de l’hôtel Queen Elisabeth par celui de Château Maisonneuve.

En 1970, réception offerte par la Ville de Matane en l’honneur du président général de la Société Richelieu Internationale, le Dr Robert Fournier de Matane.

En 1983, fondation du Garage Marquis Pontiac Buick, concessionnaire de la General Motors.

En 2008, dans le Bas-Saint-Laurent, une violente tempête de neige force la fermeture pendant 36 heures de l’autoroute 20 et des routes 132 et 185. Six cents personnes doivent être hébergées dans des familles et des édifices publics de Rivière-du-Loup.