Éphémérides 22 février : une passerelle au nom de l’ex-maire Roger Dion

M. Roger Dion dévoile la plaque commémorative donnant son nom à la passerelle en présence de la mairesse Linda Cormier. Photo Collection Ville de Matane




M. Roger Dion, lors de l’inauguration de la passerelle portant son nom. Photo La Voix gaspésienne

Lors de l’événement Opti-Neige 2004, l’ex-maire de Matane, Roger Dion, 82 ans, inaugure la nouvelle passerelle en acier. Installée près de l’hôtel de ville, elle relie la piste William-Price au parc des îles.

Sur la plaque d’identification, on peut lire « Hommage à un bâtisseur ». Elle rappelle les nombreuses réalisations réalisées sous son règne de 1963 à 1985, dont l’hôtel de ville, la piscine municipale et Place des Sports.

Site privilégié

Construite en 2003, la passerelle Roger-Dion remplace celle en bois qui enjambait la rivière au Grand-Détour. Désaffectée à la suite de l’avènement du transport des écoliers, cette dernière a été transportée à Matane en 1971.

Le parc des Îles est sans conteste un site privilégié à Matane. Espace récréatif et de détente de prédilection, il favorise la baignade dans un site au climat plus tempéré.

En 1971, les représentants d’Opération Dignité-I obtiennent le droit de négocier les contrats d’aménagement forestier des secteurs de Matane et de la Matapédia.

En 1886, le conseil municipal de Sainte-Félicité interdit la vente des boissons (alcool) enivrantes sur le territoire de  la municipalité. Mais , elle autorise un dépôt de boisson pour fin médicinale sur certificat du curé et du médecin.