Éphémérides 24 mars : le Camille-Marcoux sera démantelé

Le Camille-Marcoux en octobre 2015. Collection Romain Pelletier

En 2017, la Société des traversiers du Québec charge la Marine Recycling Corporation, devenue le propriétaire du navire Camille-Marcoux, de son recyclage. Rebaptisé Le Marc, l’ancien traversier est remorqué le mois suivant jusqu’à Port Colborne pour y être démantelé au cours de l’été.

Construit en 1974 au chantier de Sorel, au coût de 12 millions $, le Camille-Marcoux de type brise-glace double la capacité du Sieur D’Amours avec ses 600 passagers et ses 125 véhicules.

Il a assuré de 1974 à 2015 la liaison entre Matane, sur la côte sud, et Baie-Comeau ou Godbout, sur la Côte-Nord. Il faisait partie de la flotte des navires de la Société des traversiers du Québec (STQ).

Le F.-A.-Gauthier l’a remplacé à l’été 2015, après 40 années de loyaux services.

Au printemps 2016, le Camille-Marcoux  a repris du service afin d’assurer le service durant la cale sèche de garantie du nouveau navire.

En 1869, formation d’un conseil de fabrique et nomination de Louis Deschênes et Zéphirin Lanouette comme marguilliers.

En 1866, décès de Dougald Fraser, 4e seigneur de Matane, né vers 1802. Sa pierre tombale se trouvait dans le petit cimetière protestant, sur le terrain du Manoir Fraser, situé sur une butte près de l’église Saint-Jérôme. Le cimetière protestant a été déménagé en 1946, dans un enclos à l’extérieur du cimetière catholique de Matane.

En 1883, en ouvrant le terme criminel de la Cour du banc de la reine à Rimouski, le juge Richard Alleyn se voit remettre des gants blancs par le shérif C.F. Lapointe, signifiant ainsi qu’aucun crime n’a été commis dans le district depuis six mois. Outre Rimouski, le district judiciaire englobe les villes de Matane, Amqui et Mont-Joli.

En 1948, la France décerne au colonel Raoul Fafard, maire de Matane la médaille de Montaigne, pour interventions en faveur de la France, et pour les sentiments nourris envers ce pays.

En 1949, concert de trois jeunes étoiles Columbia Concert Trio au Théâtre Ciné-West sur la rue de la Fabrique, sous les auspices de la Société des concerts de Matane.

En 1960, les élèves du premier cours commercial de l’École Gagnon ont donné pour leurs parents et quelques invités, une bonne idée de ce qu’elles apprenaient. Pendant près d’une heure, elles ont passé en revue l’enseignement qui leur est dispensé.

En 1970, seul candidat en lice, le maire Roger Dion est choisi candidat de l’Union nationale pour le comté de Matane, devant près de 350 personnes, dans la salle de l’école Victor-Côté.

En 2005, Roméo Dallaire est nommé sénateur du Golfe pour représenter à la Chambre haute la population du territoire compris entre Saint-Simon et Gaspé.