Éphémérides 28 mars : l’Hôtel Bernier disparaît en fumée

Pas moins de 35 pompiers ont combattu les flammes. Collection Romain Pelletier

Une foule estimée à première vue à un millier de personnes suivait de près le travail des pompiers. Collection Romain Pelletier

Dans la nuit de 27 au 28 mars 1981, un incendie détruit l’Hôtel Bernier sur l’avenue Saint-Jérôme, à l’emplacement de l’actuelle Place des Générations, un temps connue sous le nom de Montézuma-Bermier.

Les pertes s’élèvent à un demi-million de $. L’hôtel existait depuis 1930 et avait subi plusieurs améliorations. Les flammes épargnent le centre commercial Place Centre Ville (transformé pour devenir la Résidence des Bâtisseurs), le CLSC et les magasins avoisinants.

Flammes d’une trentaine de mètres

Pas moins de 35 pompiers, dont une douzaine de pompiers volontaires de la cartonnerie CIP, ont combattu le brasier sous la direction du lieutenant Henri Savard. Vers 0 h 30, les flammes s’élevaient une trentaine de mètres.

Le surveillant de nuit, Robert Rousseau, avait lancé l’alerte vers 22h 40. Il a vu de la fumée dans l’immeuble de quatre étages, abritant l’hôtel , le restaurant la terrasse et deux bars.

Plus d’une centaine de clients se trouvaient à l’intérieur de l’immeuble au début de l’incendie. 18 de la quarantaine de chambres étaient occupées. Quatre clients ont été incommodés par la fumée.

En 1893, le Dr Jean-Pierre Pelletier n’est plus au conseil municipal lorsqu’il est scindé en deux pour créer deux conseils distincts ,soit celui du village de Matane et celui de la paroisse Saint-Jérôme-de-Matane.

En 1940, naissance à Montréal d’Yves Bérubé. Il sera élu député du Parti québécois dans Matane en 1976. Réélu en 1981. Décédé à la suite d’un cancer tumeur au cerveau à Montréal, le 5 décembre 1993, à l’âge de 53 ans et 8 mois. Inhumé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 10 décembre 1993.

En 1949, concert de trois jeunes étoiles Columbia Concert Trio au Théâtre Ciné-West, sous les auspices de la Société des concerts de Matane.

En 1958, publication dans le journal La Voix gaspésienne d’une publicité sur le projet de cliniques Clinitel par le Dr J.-Arthur Bergeron alliant hôpital et hôtel-motel. Architecte Marcel Lévesque.

En 1972, transfert de pouvoir du Chemin de fer de Matane et du Golfe (Canada & Golf terminal Railways) au Canadien National (CN) qui en devient propriétaire.

En 1974, ouverture du restaurant Kentucky (PFK) au 969, avenue du Phare Ouest, dans l’ancien restaurant Dixie Lee construit en septembre 1973.

En 1974, la Commission des transports du Québec accorde à la Compagnie de gestion de Matane (COGEMA) un permis pour l’exploitation d’un traversier-rail entre Matane et la Côte-Nord.