Éphémérides 6 mai : famille décimée dans un incendie en 1988 à Matane

À la suite d’un feu de cuisson, un couple et trois enfants d’une même famille perdent la vie le 6 mai 1988 dans l’incendie d’un immeuble à logements de l’avenue Fraser à Matane.

Extrait de la première page de La Voix gaspésienne du 11 mai 1988 relatant l’événement.

Les victimes sont : Léon Richard 39 ans, sa femme Jacqueline Dion 33 ans, ainsi que leurs trois enfants, Annick 12 ans, Francis 10 ans et Jean-Thomas 9 mois.

« Même si Valère Minville et son beau frère ont tout tenté pour pénétrer à I’intérieur du logement, rapporte Jean Boucher de La Voix gaspésienne, le feu et l’épaisse fumée ont forcé les deux hommes à reculer de la fenêtre d’où ils entendaient les cris au secours des victimes.

La chaleur était tellement intense à l’arrivée des pompiers qu’ils n’ont pu entrer dans l’appartement avec leur équipement de survie. Quatre corps ont été retrouvés dans la chambre des parents près d’une fenêtre et le cinquième, celui d’Annick a été trouvé dans sa chambre. »

Grâce aux avertisseurs de fumée, une dizaine d’autres locataires logeant dans quatre autres logements ont pu fuir les lieux à temps.

Il y a 100 ans

  • En 1921, Majorique Fillion de Saint-Luc installe un salon de barbier pour hommes dans un coin de son magasin. Il était situé là où passe à présent la rue de l’église. Ce magasin contenait une épicerie, un salon de barbier, plus tard, une bijouterie, un comptoir de la Banque Provinciale et un poste de radio amateur. Son fils, le bijoutier Jean-Baptiste J.-B. Fillion, y a tenu la première bijouterie. Il quittera en 1948 pour Matane.
  • En 1921, selon le recensement de Statistiques Canada, la population de Baie-des-Sables est de 1 703 habitants.

Il y a 50 ans

  • En 1971, les travaux du réseau d’égout de Saint-Adelme ont étéfaits la même année. Le coût total de ce réseau d’égout est d’environ 160 000 $.
  • – En 1971, ouverture du magasin Meubles à la Grange, au 856, avenue du Phare Est.

Autres éphémérides

Le 6 mai 1859, le ministère de l’Agriculture du Québec concède les premiers lots dans le canton Dalibaire, territoire de la future localité de Les Méchins.

Le 6 mai 1894, proclamation du canton de Cherbourg (Grosses-Roches).

Le 6 mai 1922, démission des constables Johnny Duret et Paschal (Pascal) Marquis. Confirmation de Wilfrid Vézina chef des pompiers et d’Elzéar Bouchard assistant-chef.

Le 6 mai 1925, route du 7 à Saint-Adelme. Verbalisation de la route de front du rang 7, canton Saint-Denis, à partir de chez Lazare Thibeault (no 8) jusqu’à la route de l’église plus à l’ouest. (au bout du 7 à l’ouest).

Le 6 mai 1932 à Matane, on exhumait les corps d’un ancien curé vénéré, J.-Narcisse Lévesque, et de deux fils de la paroisse l’oncle et le neveu Pierre-Louis Perron et Horace Tremblay, tous deux prêtres.

Le 6 mai 1935, premier patient à l’urgence de l’hôpital de Matane, dans l’ancien Hôtel Belle Plage.

Le 6 mai 1935 à Matane, les cloches sonnent à toute volée (pendant une heure) pour annoncer l’arrivée de huit religieuses Dominicaines de l’Enfant-Jésus venues s’établir pour ouvrir un hôpital.

Le 6 mai 1951, bénédiction par le curé Pierre Sirois du nouveau cimetière de Sainte-Félicité et début de la translation des corps enterrés dans le vieux cimetière.

Le 6 mai 1956, un incendie détruit une partie de la ville de Rimouski. Le photographe Victor Sirois s’y est rend prendre des photos. L’ancien Hôtel belle Plage et ancien hôpital est transformé en hospice (future Maison de la Providence) pour accueillir les sinistrés à la demande du maire de Matane, Jean-Charles Gagnon.

Le 6 mai 1960, engagement de Benoît Yaccarini comme représentant de la ville pour la négociation d’une convention de travail pour les employés municipaux avec le Syndicat catholique des employés municipaux pour la période de 1960 à 1961. – Le salaire des pompiers volontaires est porté à 2 $ l’heure. – Engagement de Léonce Gauthier comme ingénieur municipal pour 7 000 $ l’an. – Installation de radiotéléphones dans l’automobile de police et dans un camion-incendie.

Le 6 mai 1966, incendie à la scierie de Pierre-Ulric Desrosiers sur l’avenue Desjardins. Construite en 1928.

Le 6 mai 1970, création de la commission scolaire de Matane par la fusion des commissions scolaires de Baie-des-Sables, Grosses-Roches, Matane, Saint-Adelme, Saint-Luc et Saint-Ulric.