Éphémérides 8 mars : la fondatrice du premier hôpital s’éteint

Soeur Marie-Raphaël. Archives SHGM
Soeur Marie-Raphaël. Archives SHGM

Née en 1892 à Lisbon, dans le Maine, soeur Marie-Raphaël (Amélie Bérubé) des Soeurs dominicaines de l’Enfant-Jésus décède à l’âge de 87 ans. Le parc de la rue Le Mercier à Matane rappelle son nom.

En 1935, elle fonde le premier hôpital dans l’ancien Hôtel Belle Plage vacant depuis 1933 avec 30 chambres meublées. Elle l’a dirigé jusqu’en 1943.

Carte postale montrant le premier hôpital de Matane. Collection Georgy Bouffard

Rappelée à Québec

Alors que sont entreprises des démarches pour la construction de ce qui deviendra, en 1950, l’actuel hôpital, soeur Marie-Raphaël est rappelée à Québec pour occuper le poste d’économe générale de sa communauté.

À travers ses occupations, elle trouve le temps de fonder, en 1956 à Québec, le Pavillon Saint-Dominique des Soeurs dominicaines, un centre de soins de longue durée.

Tant de bonheur

Le 6 décembre 1975, à l’occasion d’une cérémonie soulignant le 40e anniversaire de l’arrivée des Soeurs dominicaines à Matane, soeur Marie-Raphaël déclare : « Nous avons goûté tant de bonheur dans ce milieu choisi (…) Si les premières heures ont eu des souffrances, elles ont été submergées par la bienveillance et l’aide de ceux qui nous facilitaient la tâche ».

En 1824, augmentation d’une lieue de front du territoire de la seigneurie par le comte Dalhousie, gouverneur du Canada, en faveur de Jane McCallum, et de ses enfants issus de Simon Fraser. Donc à trois lieues et demie de front.

En 1892, élection générale au Parlement de Québec; le conservateur Edmund James Flynn (1847-1927) s’empare du comté de Matane. Lorsque le premier ministre du Québec, Louis-Olivier Taillon démissionna de ses fonctions en juin 1896, il est désigné premier ministre et commissaire des Travaux publics du 11 mai 1896 au 24 mai 1897. Né à Percé, il est le fils de James Flynn, pêcheur, et d’Elizabeth Tostevin. Réélu dans Gaspé en 1897 puis en 1900, élu dans Nicolet. Il ne s’est pas représenté en 1904. Chef de l’Opposition de 1897 à 1904, il a été, enfin, candidat conservateur défait dans Dorchester aux élections fédérales de 1908.

En 1909, engagement de Luc Duret comme constable spécial à 10 $ par mois pour remplacer Félix Desrosiers et Charles Bouffard révoqués.

En 1992, le traversier Camille-Marcoux parvient à quitter le port de Matane après avoir été immobilisé 9 jours par la présence d’une banquise de 7 mètres d’épaisseur.