Éphémérides 9 mai : pelletée de terre pour la future Polyvalente de Matane

Les participants au lancement des travaux de construction de la Polyvalente de Matane. Collection La Voix gaspésienne, Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane

Le 9 mai 1968, on donne le coup d’envoi pour la construction de la Polyvalente sur l’avenue Saint-Rédempteur à Matane.

Le gouvernement du Québec mettait alors en place une vaste réforme de l’éducation qui a complètement changé le visage de l’instruction.

Chantier inauguré le lundi après-midi

Le chantier de construction a été inauguré officiellement le lundi à 15 h par le président de la régionale des Monts, Georges-Alexandre Lebel, entouré des commissaires. des chefs de service de la régionale, des membres du clergé, des représentants de la municipalité et du ministère de l’Éducation ainsi que des représentants des trois compagnies qui se sont groupées dans l’exécution du contrat.

Réalisé au coût de plus de 4,3 millions $, les travaux ont pris fin le 4 septembre 1969 et le 8 septembre les élèves entraient classe. Il s’agissait de la première polyvalente terminée en Gaspésie. 

Il y a 100 ans

En 1921, la Clarke Steamship Company est fondée et, en 1930-00-00, la Compagnie de Transport du Bas-St-Laurent ltée naît de la fusion de la Compagnie de Navigation Rimouski-Saguenay Itée de Rimouski et de la Heppell Transportation Company de Matane. Avec l’ajout d’un contrat de transport de la malle (courrier postal) dans le but de desservir les villages de la Côte-Nord, s’organise peu à peu un véritable service de traversier depuis Rimouski avec les bateaux navires Mayita et Manicouagan et, depuis Matane, avec le Marco-Polo.

En 1921, la population de Saint-Léandre est de 647 habitants selon le recensement de Statistique Canada.

Il y a 50 ans

En 1971, Hermon Richard préside le Club Richelieu dont la fondation remontre à 1951.

En 1971, entrée en service du nouveau pont enjambant la rivière Matane. Connu aujourd’hui le nom de pont Cap-des-Pilotes.

Autres éphémérides

En 1843, le transport de Sainte-Luce à Matane peut se faire par eau. Il n’y pas de route.

En 1902, naufrage du bateau navire norvégien Longfellow à Petit-Matane.

En 1932, nomination de Borromée Dion pour succéder à Charles Truchon comme « homme de police » (sic) au village de Saint-Jérôme de Matane.

En 1933, fondation de l’Amicale Stella Maris au couvent Bon-Pasteur; première réunion de 60 joyeuses anciennes.

En 1949, présence d’une coiffeuse chez Mme Lucien St-Louis à Saint-Adelme.

En 1968, ouverture de l’épicerie-boucherie J.-A. Desrosiers dans l’ancien immeuble de Quebec Stores au 296, rue Saint-Pierre.

En 1976, la Caisse populaire de Sainte-Félicité a pris officiellement possession de ses nouveaux locaux. Fondée il y a 42 ans, elle compte actuellement 1 100 actionnaires.

En 1985, démolition de l’Hôtel des Bûcherons construit en 1946 sur la rue de la Gare, coin de la rue Bergeron, par Edmond Dionne. Inauguration en 1947. Licence de boissons alcooliques en 1958.