Éphémérides du 10 septembre : bénédiction et inauguration de l’école Victor-Côté, de la gare et l’aréna en présence de Maurice Duplessis en 1950

Le 10 septembre 1950, le premier ministre du Québec, Maurice Duplessis, à son entrée pour l’inauguration de la toute nouvelle gare de Matane. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane - Studio Victor Sirois

Trois importants immeubles de la ville de Matane sont bénits solennellement par Mgr Georges Courchesne, archevêque de Rimouski. Il s’agit de l’École Supérieure Victor-Côté, de la gare de Canada &Gulf Terminal Railway et du Palais des Sports, toutes de construction récente.

Le premier ministre de la province, Maurice Duplessis et le trésorier provincial et député de Matane Onésime Gagnon, sont présents en cette circonstance ainsi que de nombreux autres distingués visiteurs.

Le programme de l’après-midi comprend, à 14 h, bénédiction de l’École Supérieure Victor Côté, à 14 h 30, bénédiction officielle de la gare de Canada Gand Gulf Terminal et, à 15 h, bénédiction de l’aréna. Mgr l’Archevêque préside cette triple cérémonie et est assisté de plusieurs membres du clergé de la ville et de la région.

Un autre édifice est aussi béni de façon moins officielle, cependant. ll s’agit du palais de justice et de la prison.

Des milliers de personnes assistent à l’inauguration de l’aréna avec la présence du premier ministre du Québec, Maurice Duplessis. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Studio Victor Sirois

Grand ralliement populaire

Après la bénédiction de l’aréna, il y a grand ralliement populaire, sous la présidence du maire Jean-Charles Gagnon, et de plusieurs autres maires des localités du comté de Matane.

Les orateurs entendus sont successivement Mgr Georges Courchesne, le chanoine Victor Côté, curé de Matane, le premier ministre Duplessis, le trésorier provincial, Onésime Gagnon, le député de Gaspé Sud et ministre de la Chasse et de la Pêche, Camille Pouliot, le secrétaire provincial, Omer Côté, et autres orateurs de marque.

Les cérémonies sont diffusées de 14 h à 17 h par le poste local CKBL, ainsi que de 15 h à 17 h par CJBR Rimouski et CHNC New Carlisle.

Autres éphémérides

Le 10 septembre 1867, incendies pendant six jours à Les Capucins et Les Méchins selon le journal « La Voix du Golfe ». 12 maisons et sept granges.

Le 10 septembre 1874, l’abbé Tobie Théberge succède à Louis-Nicolas Bernier, curé résidant à Sainte-Félicité depuis septembre 1871.

Le 10 septembre 1897, décès du Dr Jean-Pierre Pelletier qui ferme ainsi définitivement sa trousse de médecin. 

Le 10 septembre 1966, formation de la Garde paroissiale de L’Assomption-de-Notre-Dame à Baie-des-Sables composée de 15 membres. L’abbé Gérard Paradis en est le capitaine-aumônier.

Le 10 septembre 1915, le journal « Le Progrès du Golfe » écrit : « On apprend aujourd’hui qu’une bien triste tragédie a secoué la semaine dernière la localité de Sandy Bay (Baie-des-Sables), en Gaspésie. Un homme du nom de Louis Rousseau, âgé de 76 ans, fut trouvé, à un mille de l’église, dans la route montant vers le sud, vers 2hrs de l’après-midi. Après avoir, dans un moment de découragement, absorbé une forte dose de vert de Paris mélangé de vitriol, ce pauvre vieillard se coucha le long du chemin où il espérait dormir. Pour une raison ou pour une autre, M. Damase Ouellet, passant par là, aperçut cet homme se tordant dans de grandes souffrances. Après avoir constaté la gravité de son état, il s’empressa d’avertir le curé et le médecin. Ce dernier se rendit immédiatement sur le lieu. Une voiture passant, l’on profita de la générosité du propriétaire pour descendre le malheureux au village. Il fut accueilli par M. Laurent Rousseau, hôtelier quoiqu’étant pour lui un simple étranger. Le révérend M. Roy arriva aussitôt et eut le temps de le confesser et de l’administrer. Le patient avait sa bonne connaissance, se rendant bien compte de sa position, il regretta sa mauvaise action. Torturé par des souffrances atroces, il expira le même soir à 5hrs pendant que la famille de l’hôtel et les voisins récitèrent pour lui les prières des agonisants. Le coroner fit l’enquête, le lendemain et le verdict fut rendu de « mort empoisonné volontairement ».

Le 10 septembre 1920, les «limites » de la Matane Lumber and Development transférées par contrat à la Hammermill Paper couvrent une superficie de 200 milles carrés de belle forêt. La compagnie a aussi loué du Gouvernement quelques autres terrains sur lesquels elle coupe peu de bois.

Le 10 septembre 1938, bénédiction par Mgr Georges Courchesne de la première église de Saint-René.

Le 10 septembre 1945, sous la direction de soeur Sainte-Thérèse-du-Sauveur, l’Institut familial régional (école ménagère régionale) ouvre ses portes pour la première fois. La maison du fermier, toute coquette dans sa parure nouvelle, est un véritable petit foyer où 15 jeunes filles apprendront à aimer la vie familiale en se préparant à leur tâche future. Deux ans plus tard, soit en 1947, s’ajoute l’École normale dans l’immeuble du CLSC actuel. Fermeture en 1964.

Le 10 septembre 1945, la Ville de Matane appuie la construction du pont entre Québec et Lévis.

Le 10 septembre 1950, établissement de l’Académie Victor-Côté ou école Victor-Côté sous le contrôle des Frères du Sacré-Coeur à Matane, selon « L’étoile » le journal de la Chambre de commerce Senior.

Le 10 septembre 1980, le ministre fédéral de l’Expansion économique régionale, Pierre de Bané, annonce à Causapscal la formation d’un comité formé des représentants de la population, du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral pour que la papeterie soit installée à Causapscal à la condition que le projet soit viable. Il trouble diabolique le fait que le ministre provincial de l’Énergie et des Ressources, Yves Bérubé, ait excité et aiguisé l’appétit de la région de Matane. « Je ne lui pardonnerai jamais… » Plusieurs commerces et écoles étaient fermés de façon à permettre à plusieurs centaines de personnes d’assister à la conférence de M. De Bané. Photo : Collection Romain Pelletier
Le 10 septembre 1984, pas moins de 2 800 fidèles du diocèse de Rimouski se rendent à Québec pour la visite du pape Jean-Paul II. Photo Jean Boucher – La Voix gaspésienne

Le 10 septembre 1988, Chantier Naval Matane lance son deuxième chalutier et un troisième est en construction. Il devrait sortir en décembre. Équipé pour la pêche au crabe et au poisson de fond, « Cabrier » représente un investissement de 650 000 $. Il appartient au capitaine Gaston Bois de Saint-Anaclet. Il a été construit sur une période de cinq mois.

Le 10 septembre 1995, cinquième assemblée générale de l’Association des Gauthier d’Amérique tenue à Saint-lrénée dans Charlevoix. Après discussion et vote, il est décidé que le coût de la carte de membre demeure à 5 $.

Le 10 septembre 2013, réfection en cours d’une partie de l’avenue Saint-Jérôme dans le secteur du restaurant McDonald’s. Les fils électriques sont enfouis.

Le 10 septembre 2017, le 5e événement photo+art PHOS qui se tient jusqu’au 17 septembre présente des expositions dans l’ancienne manufacture de sous-vêtements féminins Canadelle. Il y a aussi projection du film « On va aller woir Saint-Octave-de-l’Avenir ».