Éphémérides du 12 juin : un incendie détruit 90 bâtiments à Saint-Jean-de-Cherbourg en 1938

Le feu de Saint-Jean-de-Cherbourg fait la manchette du quotidien Le Soleil, édition du lundi 13 juin 1938. Source : BAnQ

Le 12 juin 1938, attisé par le vent, un incendie feu d’abattis se communique à la forêt et au village de Saint-Jean-de-Cherbourg, détruisant de nombreux 90 bâtiments dont la première école construite en 1936 dans le rang 4 de Cherbourg Est.

Ce grand feu se produit par une belle journée chaude et ensoleillée en avant-midi vers 10 h jusqu’à 16 h alors que le vent tourne et la pluie commence.

Au total, il y a 150 personnes réparties dans une soixantaine de familles touchées par le désastre. Perte de 25 maisons, tous les bâtiments, granges-étables, le magasin du village, le dispensaire, la nouvelle chapelle-école, des dizaines de cordes de bois, la scierie et le magasin de Philippe Keable, etc.

Le député ainsi que ministre des Mines et des Pêcheries, Onésime Gagnon se rend sur place.

La suite de la nouvelle feu de Saint-Jean-de-Cherbourg en page 7 du journal Le Soleil. Source : BAnQ

Autres éphémérides

Le 12 juin 1871, la foudre frappe le clocher de l’église Saint-Jérôme.

Le 12 juin 1879, Matane reçoit la visite de Mgr Jean Langevin.

Le 12 juin 1910, la Fabrique adopte un règlement précisant la superficie (7 pieds par 12 pieds ) et le coût des lots de famille du cimetière de Sainte-Félicité.

Le 12 juin 1921, le curé Antoine-Annibal Soucy (1856 à 1934) est solennellement intronisé par Mgr Joseph-Romuald Léonard, évêque de Rimouski. La paroisse et le couvent Bon-Pasteur se réjouissent de sa nomination comme chanoine.

Le 12 juin 1921, bénédiction de l’orgue Casavant et de la statue du Sacré-Coeur érigée d’abord à l’église Saint-Jérôme par Mgr Joseph-Romuald Léonard.

Le 12 juin 1935, visite pastorale de Mgr Georges Courchesne, 131 garçons et 128 filles reçoivent le sacrement de la confirmation. Sainte-Félicité compte 1 583 paroissiens, 108 de plus qu’en 1931.

Le 12 juin 1942, lettre de remerciements du premier ministre du Québec, Adélard Godbout, à l’homme d’affaires matanais Samuel Lafontaine pour le cadeau d’un saumon.

Le 12 juin 1952, la Société d’histoire de Matane devient propriétaire du phare maritime abandonné par le gouvernement fédéral. Aménagement d’un musée et inscription Bienvenue dans Gaspésie et Berceau de la Nouvelle-France.

Le 12 juin 1978, constitution de la corporation du Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est du Québec (ROSEQ), principal intervenant de la région auprès de l’industrie du spectacle.

Le 12 juin 1994, à Rivière-du-Loup, 25 représentants de différents organismes opposés à l’implantation de mégaporcheries dans le Bas-Saint-Laurent mettent sur pied une première coalition régionale

Le 12 juin 2006, décès de Thérèse Comeau, directrice de la revue Au pays de Matane de la Société d’histoire et de généalogie.

Le 12 juin 2013, à Matane, la GRC procède à la saisie d’un million de cigarettes de contrebande d’une valeur de 350 000 $, ce qui représente 20 % des cigarettes illégales vendues chaque année dans le Bas-Saint-Laurent.