Éphémérides du 17 juin : inauguration des travaux du nouveau port de mer en 1967 et visite de Pierre-Elliot Trudeau en 1977

Les drapeaux du Canada et du tricentenaire claquaient au vent du large, samedi après-midi au cours de l'inauguration des travaux du port. Photo : Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane - Collection La Voix gaspésienne

Le 17 juin 1967, il y a inauguration officielle des travaux du futur port à en eau profonde environ deux milles à l’ouest de l’embouchure de la rivière. Le Conseil fédéral du Trésor approuve une somme de 7 000 000 $.

Il comprend deux longues jetées de pierres l’une à l’est (2 900 pieds) et l’autre à l’ouest (5 510 pieds), constituant ainsi la partie artificielle du port et donnant abri aux installations situées à l’intérieur. Ces facilités portuaires comprennent des quais d’accostage, un hangar d’entreposage, des débarcadères et une gare maritime.


La firme Simard-Beaudry réalise les travaux. Photo : Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Collection La Voix gaspésienne

Jetées au coût de plus de 5 millions $

Le contrat de construction des deux jetées, un coût de plus de 5 millions $, a été octroyé à la firme Simard-Beaudry. Ces immenses jetées ont nécessité l’extraction et le charroyage de 2 300 tonnes de roc. Le dragage du bassin intérieur, de 1 250 pieds par 1 500 pieds, a été exécuté par la compagnie McNamara Marine Limited, de Whitby, Ontario.

La troisième phase de construction fut celle reliée à la construction proprement dite des quais. Le quai commercial, haut de 60 pieds, qui fait corps avec la jetée ouest, mesure 610 pieds de longueur et 236 pieds de largeur. Le quai éperon part de l’extrémité intérieure du premier et s’avance de 450 pieds vers le centre du bassin artificiel.

La coupure de presse de La Voix gaspésienne annonçant l’inauguration des travaux. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane

Autres éphémérides

Le 17 juin 1887, première visite au couvent Bon-Pasteur, de Mgr Jean-Pierre-François Laforce-Langevin, évêque de Rimouski, qui daigne présider à l’examen public des élèves et assister à notre distribution de prix.

Le 17 juin 1890, élection générale au parlement de Québec; le libéral Louis-Félix Pinault l’emporte dans le comté de Matane.

Le 17 juin 1904, les pêcheurs au saumon du Toronto Fishing Club en ont pris plusieurs sur la rivière Matane. D’autre part, le gouvernement fédéral d’Ottawa installera un sifflet d’alarme à Sainte-Félicité. Avant les criards, c’était des canons pour avertir les navires pendant les brouillards et tempêtes de neige du 1er avril au 15 décembre.

Le 17 juin 1904, Mme A. Létourneau devient maître de poste du bureau de Petits-Méchins.

Le 17 juin 1937, l’abbé Alfred Morin est nommé curé à Grosses-Roches, paroisse qu’il dessert depuis 1935.

Le 17 juin 1976, ouverture des Galeries du Vieux Port de Matane. Une initiative de Germain Pelletier avec une quarantaine de boutiques fournissant du travail à près de 300 personnes.

Le 17 juin 1977, la Coopérative agricole du Bas-Saint-Laurent (aujourd’hui Purdel) achète la Laiterie Laval de Québec pour la somme de 3 millions $.

Avec son fils Sacha, le premier ministre du Canada, Pierrre-Elliot Trudeau, à l’ouverture du festival de la crevette. Photo : Jacques Goulet

Le 17 juin 1977, premier jour du Festival de la Crevette avec Donald Tremblay comme président comité organisateur. L’événement se déroule jusqu’au 27 juin. Le Festival de la crevette est sous la présidence d’honneur du premier ministre du Canada, Pierre-Elliot Trudeau.

Accompagné de son fils Sacha, qu’il tient sur ses genoux, qu’il prend sur ses épaules, il a la grande diplomatie de dire au micro que Sacha et lui ont le grand plaisir et l’honneur de déclarer ouvert le 5e Festival de la crevette et de lui souhaiter plein de succès.

Les autres membres du comité organisateur sont : Magella Girard, Monique Desjardins secrétaire, Denis Côté, Pierre Girard directeur général, Armand Mailloux, Benoit Bouffard, Jeannine Lamarre, Georges Gagnon, Georgine Ruest, Jean-Pierre Levasseur, Guy Bujold, Richard Vézina, Oscar Pelletier et Ti-Pit Leduc. Les hôtesses sont : Francine Gaudreau, Pierrette Fournier, Agathe Desgagnés, Andrée Paradis, Mimi Bernier, Francine Perron, Thérèse Desrosiers et Danielle Chouinard.

Le Festival engage Pierre Girard comme directeur général. La construction du char allégorique, représentant une crevette « se la coulant douce », a lieu au module Il du Centre sportif. Le Camp des Bûcheux s’érige maintenant à côté du terrain de baseball, en bordure de la rue Fournier.

Le 17 juin 1979, Mgr Antoine Gagnon salue Mgr A. Palmas en visite officielle à Matane.

Le 17 juin 1983, début du Festival de la crevette avec Raynald Langlois comme président. L’événement se déroule jusqu’au 26 juin avec pour thème 20 t’en la parenté! sous la présidence d’honneur du fondateur du Festival, Lucien Paradis. Les autres membres du comité : Marc Charest, France Blouin, Raynald Langlois, président, Jacques Létourneau, Murielle Murray, Lucille Landry, Louise Lambert, Alain Lapointe, Lorraine Poitras, Yvonne Sirois, Michel Gagnon et Guy Pelletier. De jeunes hommes viennent porter main forte au travail de leurs consoeurs. Il s’agit de Josée Côté, Manon Giasson, Johanne Beaulieu Lily Harrisson, Renée Garon, Éric Lapointe Rémi Thibeault, Paul Pelletier, Pierre Dugré et Robin Saint-Gelais. Entre autres, le Club de peinture, en collaboration avec la Ville, a mis sur pied un concours qui se voulait l’événement le plus important jamais organisé dans le domaine de la peinture avec comme président d’honneur le peintre Claude Picher.

Le 17 juin 2009, Esprit-Saint, 200 personnes assistent à l’inauguration du Centre de mise en valeur des Opérations Dignité.

Le 17 juin 2012, publication du dernier numéro du journal La Voix gaspésienne de Matane, le seul hebdomadaire vendu et non distribué gratuitement dans l’Est du Québec.