Éphémérides du 20 août 1911 : fondation de la Caisse populaire de Matane en 1911

Rare, sinon unique photo de la première Caisse populaire de Matane. Date inconnue. Photo Napoléon Thibault. Source internet

Le 20 août 1911, sous la présidence du curé Antoine-Annibal Soucy (1856 à 1934), 89 personnes signent la déclaration de fondation de la Caisse populaire Desjardins de Matane.

Dans son édition du 25 août 1911, l’hebdomadaire régional Le Cri de l’Est annonce en première page la fondation d’une caisse populaire à Matane, après la grand-messe, en présence du fondateur des caisses, M. Alphonse Desjardins.

Le journal rapporte que M. Desjardins prononce une conférence au cours de laquelle il explique très bien ce en quoi consistent les caisses populaires.

418 parts sociales pour un montant global de 2 090 $

Au départ, 89 sociétaires signent la déclaration de fondation et achètent au moins une part sociale valant 5 $. Ce montant est le même depuis sa fondation.

À l’époque, on pouvait souscrire une part en la capitalisant à raison de 10 cents par semaine. En 1911, 5 $ équivaut à environ 118 $ aujourd’hui.

Parmi les premiers membres se trouvent le curé Antoine-Annibal Soucy et son vicaire, trois notaires, deux médecins, cinq marchands, une dizaine de cultivateurs, environ quinze travailleurs de toutes sortes, trois étudiants et vingt-quatre femmes.

En cette journée de fondation, 418 parts sociales sont achetées, pour un montant global de 2 090 $. À eux seuls, le curé et le vicaire contribuent pour 35 parts sociales. Le curé Soucy accepte même d’être président du conseil d’administration de la Caisse, fonction qu’il occupe jusqu’en 1914. Ce qui illustre bien encore une fois le rôle important du clergé dans l’implantation des caisses populaires au Québec.

Rare, sinon unique photo de la première Caisse populaire de Matane. Date et photographe inconnus. Source internet

Un curé dynamique et un notaire engagé

Antoine-A. Soucy était un curé dynamique, qui a beaucoup marqué Matane au cours de son long séjour, de 1898 à 1924.

Même si on n’a pas retrouvé de correspondance entre Alphonse Desjardins et les promoteurs relativement à l’implantation d’une caisse populaire à Matane, il est certain que l’action du curé Soucy y a été pour beaucoup

Curé de la grande paroisse Saint-Jérôme-de-Matane, pasteur dynamique, parfois sévère, mais apprécié de tous, il s’est impliqué dans de nombreux dossiers : responsable de la construction de la quatrième église et de l’Académie Saint-Antoine. Il se fit aussi le promoteur du chemin de fer et de l’installation de nouvelles industries dans la paroisse.

Avec le curé Soucy, le notaire J.-Octave Lebel a été sans conteste un pionnier de première ligne pour ce qui est de la venue de la caisse populaire à Matane. Il en été le secrétaire-gérant de sa fondation jusqu’en octobre 1946.

(Tiré du texte de Claude Otis dans le numéro hors série d’octobre 2011, de la revue Au pays de Matane, « Matane et la Caisse : 100 ans de coopération!

Autres éphémérides

Le 20 août 1883, Mgr Jean Langevin modifie sa décision du 5 novembre 1880 et autorise la démolition de l’ancienne chapelle Sainte-Félicité, dont les matériaux serviront à la construction d’un presbytère.

Le 20 août 1906, pour soutenir la Foi et féconder les travaux de ces vaillants défricheurs, Mgr André-Albert Blais autorise le curé Gagnon de Sainte-Félicité, à célébrer en semaine, la sainte messe et à administrer des sacrements dans une maison du 6e rang. De plus, Mgr lui demande à cette même occasion de prêcher la Parole de Dieu, d’enseigner le catéchisme et de visiter les malades.

Le 20 août 1926, Adolphe Otis devient maître de poste du bureau de Sainte-Félicité. Il le sera jusqu’au 16 octobre 1931.

Le 20 août 1928, fondation du club Les Curlers (curling et bar), selon L’étoile, le journal de la Chambre de commerce Senior.

Le 20 août 1936, route du 8 et 9 à Saint-Adelme. Verbalisation de la route appelée « Chemin de portage de la Cie Hammermill » partant du lot (No 31) au rang 8 allant en biaisant vers l’est jusqu’au lot (No 41) inclusivement au fronteau du rang 9. Robert Rouleau, secrétaire. Acceptée à une séance le 8 septembre 1936.

Le 20 août 1938, le ministre des Finances et député de Matane, Onésime Gagnon, lève la première pelletée de terre pour la construction du sanatorium de Mont-Joli.

Le 20 août 1947, lancement de Desrosiers & fils (scierie, sciage, bois de construction), selon L’étoile, le journal de la Chambre de commerce Senior.

Le 20 août 1951, la Ville de Matane achète pour 500 $ un terrain des Sœurs du Bon-Pasteur servant déjà de terrain de jeu municipal. –  Elle donne de 50 $ aux Scouts de Matane pour les encourager à participer au Jamboree de Montréal qui se déroule jusqu’au 28 août. – Il y a cessation du bail du terrain loué à Taxi 300 aux fins d’aménagement d’un terrain de stationnement public au coin du pont Bergeron.

Le 20 août 1954, M. Edmond Gagné de Saint-Adelme achète le projecteur appartenant à la fabrique pour le montant de 300 $ afin de présenter des films de cinéma chez lui. Le nom de son établissement : le Théâtre de la gaieté. Outre la projection de films, il sert dans les années 1950 de salle de réception à l’occasion de noces, de salle de danse et aussi de théâtre. Cette salle a même servi à quelques reprises, à l’enregistrement des inoubliables soirées « On veille à Matane » par la station CKBL. M. Gagné a fermé son établissement vers 1959.

Le 20 août 1967, lancement de la drague I.V. no 8, « un moment capital » dans l’histoire du chantier maritime Verreault à Les Méchins. Aussi à la même époque : conversion du b navire Cap Petit Méchins.

Le 20 août 1975, le journal La Voix gaspésienne publie un pub pour le futur centre commercial les Galeries du Vieux Port, dont l’ouverture est prévue pour mars 1976. La priorité est accordée aux marchands locaux.

Le 20 août 1985, l’homme d’affaires Germain Pelletier lance les travaux de construction des Galeries de Trois-Pistoles.

Le 20 août 1999, le poste de la Sûreté du Québec, situé sur l’avenue du Phare Ouest, est l’objet de travaux d’agrandissement.

Le 20 août 2008, la construction du deuxième restaurant Tim Hortons est en cours sur l’avenue du Phare Ouest, à proximité du Walmart. 

Le 20 août 2009, la cathédrale de Rimouski, 1 200 personnes assistent aux funérailles de l’ex-archevêque de Rimouski Mgr Gilles Ouellet.

Le 20 août 2009, d’importants travaux de rénovation sont en cours au Cégep de Matane, notamment dans le hall d’entrée.

Le 20 août 2010, l’ancienne gare de Rivière-Blanche à Saint-Ulric est rendue au nouveau rond-point à Mont-Joli, près du bureau de la l’Association touristique régionale de la Gaspésie. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 20 août 2011, 100e anniversaire Caisse populaire Desjardins. L’actif a dépassé les 200 millions $.

Le 20 août 2011, dévoilement par l’artiste Roger Langevin de sa sculpture en forme de cerf-volant marquant le 100e anniversaire de la Caisse populaire Desjardins de Matane. Photo : Collection Romain Pelletier