Éphémérides du 22 mai : la fin du luxueux Hôtel Belle Plage à Matane

Une carte postale vantant les attraits de l’Hôtel Belle-Plage. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane

Le 22 mai 1933, les actionnaires de la Compagnie d’hôtellerie de Matane-Gaspé confirment la fin de vie du luxueux Hôtel Belle Plage.

Ils avaient alors été ont convoqués à une assemblée, devant se tenir à Québec, dont le but principal visait à autoriser le fiduciaire (le Sun Trust limitée) à prendre possession des biens, meubles et immeubles, selon les termes de l’acte de fiducie de 1929.

Le Belle Plage fut en exploitation pendant cinq ans, soit de 1929 à 1933. L’hôtel comptait 125 chambres et suites luxueuses, ainsi qu’une une salle à manger. Il offrait une gamme de services tels qu’un accès à une plage privée, des bains d’eau de mer salée, des terrains de tennis de même que des activités de pêche et de canotage.

En août 1932, près de l’Hôtel Belle Plage, une partie de la foule évaluée à 6 000 personnes, venues entendre le premier ministre du Québec, Louis-Alexandre Taschereau. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Studio Victor Sirois

The Ritz of the Gaspé Tour

En raison de la qualité de l’hébergement et de ses services, l’hôtel est surnommé « The Ritz of the Gaspé Tour ». Il est alors considéré comme l’hôtel le plus chic de la Gaspésie. Les propriétaires visaient une clientèle de riches Américains et Canadiens attirés par les panoramas grandioses de la Gaspésie.

Dès sa première année d’exploitation, le Belle Plage fut l’hôte, le 20 juillet 1929, de tous les personnages et invités participant à la tournée inaugurale de l’ouverture du boulevard Perron. La réception d’accueil fut présidée par le docteur J.-Arthur Bergeron, député provincial de Matane et maire de Matane. Le banquet accueillait, parmi les nombreux invités, Louis-Alexandre Taschereau, premier ministre du Québec, Jean Knight, ministre plénipotentiaire de la France au Canada, accompagné de son secrétaire Henri Coursier, Joseph-Édouard Perreault, ministre de la Voirie et le chanoine Victor Côté, curé de la paroisse Saint-Jérôme de Matane.

Grande dépression

Le 29 octobre survient le krach à la Bourse de New York. C’est le début de la Grande Dépression, la plus grande crise économique du XXe siècle. Dans un tel contexte, l’avenir s’annonce difficile pour les hôteliers gaspésiens. La clientèle espérée n’est pas au rendez-vous. Dans le cas du Belle Plage, l’hôtel réussit demeure ouvert pendant quatre saisons, mais l’année 1933 sera la dernière.

Il sera par la suite transformé en hôpital puis en hospice, la Maison de la Providence, pour les personnes âgées. La marque de commerce « Belle Plage » a perduré puisqu’un nouvel hôtel a été construit dès 1935 et localisé à Matane-sur-Mer.

Il y a 75 ans

En 1946, érection de la municipalité du village de Baie-des-Sables.

En 1946, Omer-Gilles Labrie ouvre une épicerie au 258, rue Saint-Sacrement à Matane.

Il y a 50 ans

En 1971, fermeture de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Léandre.

En 1971, Guy Tremblay, directeur de la cartonnerie C.I.P. de Matane, est nommé au poste de directeur de l’usine de Trois-Rivières.

Autres éphémérides

Le 22 mai 1861, érection civile de la paroisse Saint-Jérôme de Matane (de Tartigou à Sainte-Anne-des-Monts).

Le 22 mai 1879, François-Xavier Dionne termine son emploi de gardien du phare.

Le 22 mai 1879, le curé Luc Rouleau établit dans sa mission à Saint-Luc la Société Saint-François de Salle ainsi que la confrérie des du Tiers-Ordre franciscain.

22 mai 1904, naufrage partiel du bateau à vapeur Vancouver, en route de Liverpool vers Montréal, qui s’échoue près de Matane. Une des recommandations de l’enquête qui a suivi cet accident signalait la nécessité d’installer à Matane un « criard à brume », puisque la bouée déjà installée devenait d’aucune utilité dans un épais brouillard.

Le 22 mai 1916, lors d’une élection générale au Québec, le député libéral de Matane, Donat Caron, est réélu pour un 6e mandat.

Le 22 mai 1927, la Matane & Gaspé Téléphone Compagnie Limitée est rachetée par la Compagnie de téléphone Nationale (future Québec-Téléphone). Elle exploitait son réseau depuis le 10 juillet 1924.

Le 22 mai 1932, la paroisse de Saint-Adelme-de-Matane est érigée en municipalité.

Le 22 mai 1979, les électeurs de Matapédia-Matane choisissent le libéral Pierre de Bané pour les représenter à Ottawa.

Le 22 mai 2008, décès de l’abbé Roland Provost né en 1914. Fondateur de la Société d’histoire et d’archéologie des Monts à Sainte-Anne-des-Monts.