Éphémérides du 22 novembre : naissance du grand Matanais J.-Arthur Desjardins en 1889

J.-Arthur Desjardins. Archives Société d’histoire et généalogie de Matane

Le 22 novembre 1889, naissance à Matane de J.-Arthur Desjardins, fils de Jean-Baptiste, cultivateur-négociant marié à Marie Tremblay.

En 1914, il se marie avec Irène-Hermance Levasseur, fille de Louis-Joseph Levasseur, alors marchand général très en vue et président fondateur de la Chambre de commerce de Matane de 1913 à 1929.

En 1920, il se lance en affaires et ouvre un bureau de courtage et d’assurances qui sera son domaine de prédilection pour le reste de sa vie. Homme d’affaires averti, il siège au conseil d’administration de plusieurs compagnies de la région.

Dès 1947, il devient président de la Commission scolaire de Matane et le demeurera pendant une dizaine d’années. En avril 1954, il est élu sans opposition au poste de maire de Matane et sera élu de la même manière pour un second mandat en 1957, lequel prendra fin en 1960. 

Il militera efficacement pour la construction de trois importantes maisons d’enseignement : l’École d’arts et métiers, le Couvent des Ursulines et le Collège de Matane. 

Il aura été aussi un propagandiste majeur pour l’amélioration de l’aéroport municipal, avec le prolongement de la piste principale en même temps que la construction d’une seconde piste.

Décédé subitement à Matane le 21 avril 1961, il verra son nom légué à la postérité lorsque son domicile de l’avenue D’Amours sera cédé à un organisme sans but lucratif pour l’hébergement des personnes atteintes de la maladie d’Alzeimer sous le vocable de Maison J.-Arthur Desjardins.

Autres éphémérides

Le 22 novembre 1834, Jean-Baptiste Taché de Kamouraska et Louis Bertrand de L’Isle-Verte remportent, pour le Parti patriote, les deux sièges du comté de Rimouski lors des élections en vue de la 15e législature à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada.

Le 22 novembre 1867, appel d’offres lancé « pour le transport des malles de Sa Majesté entre Matane et Sainte-Anne-des-Monts », le courrier s’effectuait alors à dos d’homme pour le territoire de Sainte-Félicité.

Le 22 novembre 1882, trois jours avant sa mort le marchand Laurent-Nazaire Blais modifie son testament en faveur des soeurs du Bon-Pasteur. Ce qui les attire à Matane.

Le 22 novembre 1928, parce qu’il y a plusieurs hommes de malade, le docteur est monté au camp d’Hormidas Gauthier et a confirmé que c’était la « picote » et que le camp devait être fermé durant huit jours.

Le 22 novembre 1975, création du Conseil des communications de l’Est-du-Québec.

Le 22 novembre 1989, les ventes de disques compacts augmentent sans cesse. D’ici quelques années, il sera très difficile d’obtenir des disques de vinyle, fait remarquer le gérant de Kebec Disques aux Galeries du Vieux-Port, Richard Morisset.

Des clients chez Kebec Disques. Photo : Romain Pelletier

Le 22 novembre 1992, les organisateurs du 6e encan de la Fondation de l’hôpital de Matane, Mireille Lavoie et Gérard Lavoie en tête affichent un large sourire. L’activité rapporte 54 153 $ alors que l’objectif avait été fixé à 30 000 $. Les enchanteurs : Alain Ouellet Paul Massicotte.

Le 22 novembre 1995, l’usine de Cartons St-Laurent de Matane a vu son système de qualité enregistré ISO 9002, une norme reconnue dans plus d’une centaine de pays industrialisés à travers le monde. Cet enregistrement est accordé par Quality Management Institute.

Le 22 novembre 2002, le secteur du barachois présente cet aspect à la suite des fortes marées. Photo : Romain Pelletier

Le 22 novembre 2006, installé à Place Centre Ville depuis ses débuts en 1980, le marché d’alimentation Provigo, au départ Provigain, fermera portes en janvier parce que pas assez rentable. Il emploie actuellement une vingtaine de personnes. 

Le marché d’alimentation Provigo à Place centre Ville, du côté de la rue du Bon-Pasteur. Aujourd’hui, on y retrouve la Résidence des Bâtisseurs. Photo : Romain Pelletier

Le 22 novembre 2007, tout comme 21 autres personnalités québécoises, Matthias Rioux, ancien député-ministre de la circonscription de Matane ancien journaliste ainsi qu’animateur de radio et de télévision, a été décoré de l’Ordre de la Pléiade.

Le 22 novembre 2008, en collaboration avec Bois BSL, la FondationduCégep de Matane tient la première de ses journées de la bûche, aux Galeries du Vieux-Port.

Le 22 novembre 2010, près d’une centaine de vaches laitières périssent tandis qu’une quarantaine d’autres sont sauvées lors d’un incendie à la Ferme Vie-Belleà Saint-Luc-de-Matane. Les pertes s’élèvent à près de 2 millions $, soit 1,5 million $ pour le bâtiment et quelques centaines de milliers de dollars pour les bêtes. Le feu, qui a pris naissance dans l’étable probablement à la suite d’une défectuosité électrique, a nécessité la présence d’une quarantaine tic-pompiers de Matane, mais aussi de Sainte-Félicité, Saint-René et Saint-Ulric.

Près d’une quarantaine de pompiers, dont 27 de Matane, combattent les flammes. Photo : Romain Pelletier

Le 22 novembre 2012, lancement de la 4e édition des 24 heures du Mont-Castor à la brasserie artisanale La Fabrique de Matane. Le comité organisateur attend au moins 100 participants répartis dans une vingtaine d’équipes les samedi 2 et dimanche 3 février 2013.

Le 22 novembre 2013, l’entreprise Innoventé se porte acquéreur de l’ancienne cartonnerie RockTenn de Matane pour en faire un centre de production d’électricité à partir de résidus organiques; toutefois, la société fait faillite avant d’avoir terminé son projet.

Le 22 novembre 2013, au total 210 personnes participent à la 11e édition de l‘événement Moules et Blues au profit de Centraide Bas-Saint-Laurent, au Riôtel Matane.Pour les organisateurs, secteur de Matane, dont Vicky Truchon et Marcel Bélanger, il s’agit d’un succès avec des profits de plus de 3 500 $.

Le 22 novembre 2017, projection publique gratuite du film « Hors Saison – Des probabilités aux possibilités » avec discussion au Cinéma Gaieté de Matane par Vivier 48, un collectif de vidéastes et d’artistes de l’audiovisuel.