Éphémérides du 3 septembre : Transcontinental cesse de publier La Voix gaspésienne et La Voix de la Matanie en 2014

Ne trouvant pas preneur à la suite de la mise en vente de La Voix gaspésienne et de La Voix de la Matanie, Transcontinental cesse de publier ces journaux et met la clef dans la porte des locaux. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 3 septembre 2014, Transcontinental met fin à la publication de 20 journaux hebdomadaires, dont La Voix gaspésienne et La Voix de la Matanie, et en vend 14 autres, ce qui se traduit par le licenciement de 80 employés.

Ces décisions surviennent dans le cadre de la transaction conclue le 1er juin avec Sun Media, une filiale de Québecor, que vient d’approuver le Bureau de la concurrence.

Publié depuis 1955

Le premier numéro de l’hebdomadaire La Voix gaspésienne a été publié en novembre 1955. Les frères René et Octave Lapointe, déjà propriétaires de la radio CKBL, achètent La Voix de Gaspé et fondent La Voix gaspésienne.

Pendant des années, le territoire couvert par s’étendra jusqu’en Haute-Gaspésie, appelée alors Gaspé-Nord

Octave Lapointe vend la publication à Québecor au milieu des années 1980, soit en octobre 1986.

La Voix du dimanche, un hebdomadaire gratuit connu par la suite comme La Voix de la Matanie, paraît pour la première fois le 1er février 1987.

Lancement de La Voix gaspésienne en novembre 1955. Premier numéro avec René Lapointe, François Côté, Jean Berger, Marcelle Carrier, Auguste Tremblay, Marcelle Forbes, Aline Gagné et Octave Lapointe. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Collection La Voix gaspésienne

Autres éphémérides

Le 3 septembre 1946, le Gouvernement fédéral annonce la construction d’un aéroport à la condition que la Ville de Matane accepte de payer le coût d’achat des terrains dans la paroisse Saint-Jérôme. Ce qu’elle fait. – La Ville adopte le règlement no 200 pour prolonger les rues Soucy et Saint-Christophe jusqu’à l’avenue Saint-Jérôme, ouvrir la rue Lebel et les rues perpendiculaires, la rue de Michel Thibault, de Moïse Tremblay à Charles Bouffard et construire un mur de soutènement sur la rue Édouard VIII (future avenue Desjardins).

Le 3 septembre 1946, Edmond Ouellet devient le maître de poste du bureau de Petits-Méchins. Il le sera jusqu’au 31 mars 1952.

Une publicité de septembre 1951 pour prendre du poids, publiée dans le journal La Voix gaspésienne.

Le 3 septembre 1950, établissement du Couvent Saint-Antoine, selon L’étoile, le journal de la Chambre de commerce Senior.

Le 3 septembre 1964, Mme Laurence Caron est la maîtresse de poste du bureau de Saint-Léandre.

Le 3 septembre 2003, épreuves de motocross à la piste Matane-sur-Mer.

Le 3 septembre 2009, au cours d’une rencontre avec la presse jeudi, au restaurant Le Rafiot, Claude Canuel confirme son intention de se porter candidat au poste de maire de Matane lors de l’élection du dimanche 1er novembre.

Le 3 septembre 2011, retrouvailles de la cohorte des finissants 1981 à la Polyvalente, maintenant l’École secondaire de Matane

Le 3 septembre 2011, funérailles Dr Robert Fournier, longtemps président de la Société d’histoire et de généalogie de Matane, à l’église Saint-Jérôme de Matane.