Éphémérides du 30 septembre : parcours historique « Les Ulricois dans l’effort de guerre » proposé en 2017

Il est rare de pouvoir visiter la tour de guet, exceptionnellement ouverte au public pour l’occasion. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 30 septembre 2017, le Comité culturel Saint-Ulric, dans le cadre du projet « Les Ulricois dans l’effort de guerre », en collaboration avec la Légion royale canadienne -filiale 130- Victor Côté, propose un programme d’activités rappelant les guerres mondiales.

En cette année du 150e anniversaire du Canada, le programme de la journée comprend notamment les visites de la tour de guet Est à Saint-Flavie pour l’entraînement des pilotes de Mont-Joli et de l’exposition « Fleurs d’ARMES » aux Jardins de Métis qui présente le portrait de dix Canadiens impliqués dans la Première Guerre mondiale.

Monuments et panneaux d’interprétation à Saint-Ulric

Il y a arrêt au cimetière de Saint-Ulric où sont identifiés plusieurs monuments qui ont un lien avec les Grandes Guerres.

En plus, deux panneaux d’interprétation sont dévoilés ayant comme sujets : deux soldats ulricois de la Première Guerre mondiale et la station radar de la Petite montagne installée lors de la bataille du Saint-Laurent.

La journée se termine lors d’un 5 à 7 avec un léger goûter, au Vignoble Carpinteri, à Saint-Ulric.

Arrêt au Parc des rives pour le dévoilement d’un panneau d’interprétation portant sur l’histoire de deux Ulricois s’étant illustrés à la Première Guerre: Arthur-Joseph Lapointe (1895-1960) et Philippe Ouellet (1896-1918). Photo : Collection Romain Pelletier

Autres éphémérides

Le 30 septembre 1702, Denis Riverin achète pour 600 livres de Marie Marsolet, veuve de Mathieu d’Amours, sa part de la seigneurie de Matane – (l’autre part appartenait à ses enfants). Il y trouve donc encore probablement son profit. Il fait acte de société la même année avec Augustin Le Gardeur de Tilly, Sieur de Courtemanche, pour l’exploitation de la seigneurie de Matane.

Le 30 septembre 1924, arrivée du nouveau curé des Soeurs du Bon-Pasteur, le chanoine Victor-Côté.

Le 30 septembre 1936, Antoine Saint-Gelais arrête d’être le maître de poste du bureau d’Anse-aux-Méchins. Il y était depuis le 5 octobre 1931.

Le 30 septembre 1936, Émilienne Gagné-Bernier devient maîtresse de poste de Saint-Adeleme-de-Matane, ouvert: le 1er janvier 1915 sous le nom Joffre. Elle le sera jusqu’au 11 avril 1946.

Le 30 septembre 1952, afin de nuire aux sous-marins allemands (guerre), le gouvernement ordonne l’obscurcissement total durant la nuit pour toutes les localités comprises entre L’Isle-Verte (Île-Verte) et Gaspé.

Le 30 septembre 1952, nomination de l’abbé J.-Oscar Fortin à la cure de Saint-Victor de Matane (Petit-Matane), il quitte le 17 octobre 1967.

Le 30 septembre 1952, Amédée Damien termine comme maître de poste du bureau de Romieu. Il y assumait cette tâche depuis le 15 octobre 1946.

Le 30 septembre 1952, François Lavoie cesse d’être le maître de poste du bureau de Romieu Sud. Il effectuait cette tâche depuis le 2 juin 1939.

Le 30 septembre 1955, Angélique Roy-Truchon cesse d’être la maîtresse de poste du bureau de Poncheville (entrée est de Matane). Elle l’était depuis le 24 novembre 1952.

Le 30 septembre 1954, inauguration de l’ancienne chapelle de la paroisse Saint-Victor de Matane, restaurée par l’abbé J.-Oscar Fortin, curé de la paroisse jusqu’au 17 octobre 1967.

Le 30 septembre 1955, l’abbé Émile Dubé, nommé curé, arrive dans la paroisse de Saint-Adelme.

Le 30 septembre 1961, décès d’Onésime Gagnon. Né à Saint-Léon-de-Standon le 23 octobre 1888, il a été élu député de Matane au provincial le 17 août 1936 et nommé ministre le 26 août 1936.

Coupure de presse du 30 septembre 1970 du journal « La Voix gaspésienne » annonçant l’acquitement de Gratien Allaire dans l’affaire du meurtre du frère Oscar Lalonde survenu le 20 avril 1964 au Collège de Matane. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane

Le 30 septembre 1982, le député de Matane, Pierre de Bané, est nommé ministre des Pêches et Océans dans le cabinet de Pierre Elliott Trudeau.

Le 30 septembre 1987, manifestation pour la papeterie régionale au Centre sportif Alain-Côté de Matane.

Le 30 septembre 2002, la Caisse populaire Desjardins de Matane fusionne celle de Saint-Ulric.

Le 30 septembre 2002, l’ancien presbytère Petit-Matane est à vendre par le courtier Nelson Viel de La Capitale.

Le 30 septembre 2003, spectacle de la chanteuse Natasha Saint-Pierre à l’audito de la Polyvalente, maintenant l’école secondaire de Matane.

Le 30 septembre 2005, prestation du groupe les Cowboys fringants dans le trou du hall d’entrée du Cégep de Matane.

Le 30 septembre 2005, la Matanie donne un coup de pouce au chanteur staracadémicien Kaven Haché, de Sainte-Anne-des-Monsts, au Centre sportif Alain-Côté, avant le match de hockey des Castors de Matane.

Le 30 septembre 2007, présence d’une borne touristique au centre-ville de Matane, à proximité du stationnement municipal et du pont Marie-Marsolet. 

Le 30 septembre 2015, lancement du site internet WebCovoitureur à l’Édifice de La Matanie avec Olivier Banville de la MRC.

Le 30 septembre 2016, exposition de photos de musiciens sur papier et écran réalisées par Romain Pelletier ou provenant des archives de la Société d’histoire et de généalogie de Matane, au bar Le Lounge sur l’avenue D’Amours de Matane.

Le 30 septembre 2016, projection des Faiseux de Berlue en direction de la promenade des Capitaines et sur le mur arrière de La Co.Mode Verte, soit l’ancien grand magasin Continental. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 30 septembre 2016, 5 à 7avec lancement du calendrier 2017 du 150e anniversaire de Saint-Ulric à la Villa Carpinteri.

Le 30 septembre 2019, la Commission de la culture et de l’éducation sur l’avenir des médias siège au Riôtel Matane.