Éphémérides du 31 mai : le premier ministre canadien Louis Saint-Laurent à Matane en 1957

Le premier ministre du Canada, Louis Saint-Laurent, à son arrivée à l’hôtel de ville. Il donne la main au chanoine Victor Côté avec à ses côtés le chanoine Théodule Desrosiers. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane - Studio Victor Sirois

Le 31 mai 1957, la Ville de Matane reçoit officiellement le premier ministre du Canada, Louis Saint-Laurent, en pleine campagne électorale. Il s’agit de sa deuxième visite ici puisqu’il s’y est arrêté en 1949.

Son train arrive en gare vers 19 h 30. À sa descente, Léandre Thibault, candidat du parti libéral dans Matapédia-Matane, l’accueille.

À l’hôtel de ville puis au ralliement politique à l’école Vioctor-Côté

Précédé des musiciens de l’Harmonie de Matane, le cortège part d’en face de la gare pour ensuite emprunter la rue Bergeron et se rendre à l’hôtel de ville où l’attendent le maire Arthur Desjardins et ses collègues du conseil municipal.

À son arrivée, le maire lui souhaite la bienvenue alors qu’il gravit les marches de la galerie. M. St-Laurent prononce alors une courte allocution de remerciements puis signe le livre d’or.

Ensuite, le cortège se rend jusqu’à l’école Victor Côté où se tient le grand ralliement politique. La fillette du docteur et de Mme Roland Gauthier présente une gerbe de roses à Mme O’Donnel, la fille de M. Saint-Laurent et le premier ministre dépose un baiser sur la joue de la fillette.

Après les discours radiodiffusés sur le réseau français de Radio-Canada, M. Saint-Laurent quitte Matane par train vers 22 h 30.

La foule réunie au ralliement politique dans la grande salle de l’école Victor-Côté. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Studio Victor Sirois

Il y a 75 ans

En 1946, de retour au Canada, le couple formé d’Elspeth et de Gerry Burnett s’établit à Matane où on vient d’inaugurer un aéroport. L’idée leur vient de fonder une compagnie aérienne qui prendra le nom de Matane Air Services.

En 1946, Paul-Émile et Martine Castonguay donnèrent le nom de Matane Beach Club à ce commerce de Matane-sur-Mer qu’ils exploitèrent avec succès jusqu’en 1951 avant de le vendre à M. et Mme Honoré Gagnon originaires d’Amqui.

Il y a 50 ans

Jusqu’en 1971 et depuis 1948, Mme Georgette Côté voit à la cuisine du restaurant salle à manger La Terrasse de l’Hôtel Bernier sur l’avenue Saint-Jérôme à Matane.

En 1971, Roland Lauzier est le dernier curé du village de Saint-Nil, près de Saint-René. Il l’était depuis 1969.

Autres éphémérides

Le 31 mai 1936, fin de l’exposition des travaux manuels des élèves au Collège des Frères du Sacré-Coeur, en cours depuis hier dans la grande salle.

Le 31 mai 1919, naissance à Saint-Ulric d’Albert Lamarre. Fils de François et d’Élizabeth Bérubé de Matane. Soldat du Royal 22° Régiment, matricule : É/109088. Décédé le 3 décembre 1944. Lieu de sépulture : Ravenna en Italie.

Le 31 mai 2000, réunis à Rimouski, les actionnaires de QuébecTel acceptent la vente de la compagnie à Telus pour la somme de 585 M $.

Le 31 mai 1995, fermeture du studio de la photographe Yvonne Sirois. Elle a commencé à travailler au studio de son père Victor Sirois à l’âge de 14 ans, donc en 1945. Fait qui l’a marquée : le 50e anniversaire d’un couple avec 187 descendants. Plus de 1 000 mariages à son actif.