Éphémérides du 7 septembre : première pelletée de terre pour l’usine de pâte de la Donohue à Matane en 1988

La traditionnelle pelletée de terre signifiant le lancement des travaux de la future usine de pâte dans le parc industriel. Ici : tous les invités de marque, dont le premier ministre du Québec, Robert Bourassa. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 7 septembre 1988, à Matane, le premier ministre Robert Bourassa lève la première pelletée de terre pour la construction de l’usine de pâte de la compagnie Donohue.

L’imitent : le financier britannique Robert Maxwell, l’homme d’affaires Pierre Péladeau, le président et chef de direction de Donohue Charles-B. Poissant, la ministre fédérale Monique Vézina, le ministre provincial John Ciacia, le maire Maurice Gauthier, le député fédéral Jean-Yves Joncas, le ministre provincial Gérard-D. Lévesque et la députée Claire-Hélène Hovington. L’évêque de Rimouski, Mgr Georges Ouellet, bénit les lieux.

Le projet a été modifié, passant de la papeterie de près de 600 millions $ à l’usine de pâte de 287 millions $.

Gerry Boulet et Plume Latraverse, lors du spectacle « À fond de train! », devant un peu plus de 1 000 spectateurs, au Centre sportif, en septembre 1983. La critique du journal de La Voix gaspésienne le qualifie de très bon, de rock à son meilleur. Photo : Collection Romain Pelletier

Autres éphémérides

Le 7 septembre 1833, expédition de Joseph Hamel dans la région de Matane. Il avait engagé à Matane un guide micmac du nom de Nicolas Lamartre. Il résidait à Tartigou (Saint-Ulric) où il y avait un campement.

Le 7 septembre 1920, beau groupe de quarante-trois pensionnaires au couvent Bon-Pasteur, ce soir, nombre qui montera jusqu’à soixante. À part les externes, nombreuses, il y aura soixante-quinze quart-pensionnaires; trente-cinq élèves de musique.

Le 7 septembre 1921, le conseil du le village de Saint-Jérôme de Matane engage Johnny Durette comme constable.

Le 7 septembre 1935, construction de la route entre Les Méchins et Saint-Thomas-de-Cherbourg.

Le 7 septembre 1937, le maire est autorisé à entreprendre les démarches utiles à l’érection du village au statut de ville. Dans une résolution, conformément à la loi des cités et villes, le conseil municipal adresse au gouvernement provincial une requête à l’effet d’ériger le village de Saint-Jérôme-de-Matane en municipalité de ville sous le nom de « Ville de Matane ». Cette demande est acceptée par le gouvernement le le 12 décembre 1937. Le tout est entériné par le lieutenant-gouverneur le 28 décembre 1937.

Le 7 septembre 1943, établissement de l’Institut Rhéault sous le contrôle de la directrice Mme  Laurette Béchard, selon L’étoile , le journal de la Chambre de commerce Senior.

Le 7 septembre 1948, achat des terrains pour la construction de la côte de l’avenue Saint-Rédempteur et le prolongement de la rue Thibault vers le fleuve. – Requête au gouvernement provincial pour fixer à dates fixes les changements d’heure. –  Contrat de construction de la côte de l’avenue Saint-Rédempteur pour 22 686 $ à Gagné-Labrie.

Une vue aérienne de Matane en septembre 1964 avec le cap des Pilotes, le vieux port et le secteur de la paroisse Saint-Jérôme. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane – Studio Victor Sirois

Le 7 septembre 1975à Saint-Jean-de-Cherbourg, la décision du comité de citoyens a été prise de passer une résolution, à envoyer au ministère de l’Agriculture et Terres et Forêts, d’arrêter tout achat de terres. Mais finalement, le gouvernement en a rachetées après puisque les démarches étaient en cours avant la résolution. Des citoyens sont d’avis que s’ils s’étaient obstinés, ça aurait peut-être bien changé, qu’ils auraient pu l’empêcher d’acheter.

Gerry Boulet et Plume Latraverse, lors du spectacle « À fond de train! », devant un peu plus de 1 000 spectateurs, au Centre sportif, en septembre 1983. La critique du journal de La Voix gaspésienne le qualifie de très bon, de rock à son meilleur. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 7 septembre 1997, septième assemblée générale de l’Association des Gauthier d’Amérique tenue à Trois-Rivières. Premiers membres hors-Québec à être élus au sein du conseil d’administration. Il s’agit de Lucie Desautels et Aimé Gauthier de la Broquerie, au Manitoba.

Le 7 septembre 2000, en cours rénovation du clocher de l’église Saint-Jérôme de Matane.

Le 7 septembre 2001, manifestation des employés de l’édifice fédéral du ministère des Approvisionnements Services sur le boulevard Dion à Matane.

Le 7 septembre 2008, la Ville aménage un meilleur accès avec stationnement à la plage à partir de la rue Matane-sur-Mer

Le 7 septembre 2010, agrandissement du Centre de la petite enfance Les P’tits Loups sur l’avenue D’Amours à Matane.

Le 7 septembre 2011, le chantier Méridien Maritime construit le Vladykov dont une partie se retrouve à l’extérieur. 

Le 7 septembre 2013, marché public de la Matanie sur le stationnement de extérieur hôtel de ville.

Le 7 septembre 2016, l’événement photo+art PHOS présente une exposition hommage aux couturières de l’ancienne usine Canadelle dans les lieux mêmes. Une initiative des photographe Elbert Barthault (Robert Baronet), en collaboration avec Romain Pelletier. Au menu de ce jour : les bines noires de Francisco-Xavier Lopez. Photo : Collection Romain Pelletier

Le 7 septembre 2019, la Nao Santa Maria, réplique du voilier de Christophe Colomb, s’arrête au port de Matane.