Éphémérides du 8 août : lancement de la huitième exposition de comté de Matane en 1957

Coupure de presse de La Voix de Matane en 1957. Archives Société d’histoire et de généalogie de Matane

Le 8 août 1957, le maire de Matane J.-Arthur Desjardins déclare officiellement ouverte la huitième exposition de comté de Matane. Jean Berger agit comme maître de cérémonie.

Un concert de l’Harmonie de Matane ainsi quelques allocutions des principaux invités en soulignent l’ouverture.

Les Fermières retiennent l’attention

Lors de la visite des kiosques, ceux des Fermières attirent particulièrement l’attention. Au premier rang : celui de Saint-Luc. Suivent Saint-Jean-de-Cherboug, Matane, Saint-René no 2, Saint-Octave-de-l’avenir, Saint-René no 1, Saint-Nil, Petit-Matane, Price, Saint-Adelme et Saint-Ulric.

Les visiter est agréable en raison de la finesse des tissus et de la compétence des artisanes.

Par ailleurs, le garage P.-E. Bouffard exhibe un kiosque très original, de même que l’Élégant, les brasseries, les scies à chaîne, les ambulanciers, l’armée et la compagnie Electrolux.

Autres éphémérides

Le 8 août 1793, le seigneur Donald McKinnon étant mort, la seigneurie de Matane est saisie et vendue par le shérif Shepperd, puis adjugée à Simon Fraser, pour le prix de 66 livres (1 600 louis courants, monnaie du Bas-Canada).

8 août 1886, la chapelle de Grosses-Roches est livrée au culte. Elle sera restaurée en 1898, 1908 et 1919. Portail et clocher en 1930. Prolongée en 1937.

Le 8 août 1933, le conseil municipal de Sainte-Félicité étudie le projet de démembrement de la municipalité, pour former la municipalité de Saint-Adelme. Le 1er janvier 1934, demande officielle est faite au gouvernement. Sur l’acte d’accord du 31 mai 1935-05-31, dans lequel, il est question principalement de la répartition de la dette entre les deux municipalités, on remarque les signatures d’Adolphe Otis et de Donat Bergeron, maire et secrétaire-trésorier de Sainte-Félicité, d’une part et de Moïse Ross et Robert Rouleau, maire et secrétaire-trésorier de St-Adelme, d’autre part.

8 août 1936, Jean Roy devient maître de poste du bureau de Sainte-Félicité Ouest. Il le sera jusqu’au 13 août 1936.

Le 8 août 1944, élections générales au Parlement de Québec. L’Union nationale fait élire Onésime Gagnon dans Matane.

Le 8 août 1944, bénédiction d’une statue de la Sainte Vierge, érigée dans la cour de l’école du village de Baie-des-Sables.

Le 8 août 1947, lancement de l’entreprise de Nérée Bergeron (ferblanterie générale) selon le journal de la Chambre de commerce Senior Matane 1.

Le 8 août 1970, devant 175 personnes réunies à Saint-Narcisse, Guy Dionne fonde le Club sportif populaire du Bas-Saint-Laurent qui va développer un vaste réseau de sentiers de motoneige dans la région.

Le 8 août 2009, Jeunesse maritime du Saint-Laurent lance le Parcours historique et maritime portant sur la bataille du Saint-Laurent et ses impacts de 191942 à 1944. Dans un concept de musée éclaté le le long du littoral, il y aura 10 panneaux d’interprétation dans sept sites, notamment à Baie-des-Sables, Sainte-Félicité et Les Méchins.

Le 8 août 2018, le gouvernement fédéral annonce que la gestion des ports de Matane, Gaspé, Rimouski et Gros-Cacouna sera transférée au gouvernement provincial, le 30 mars 2020. Dans le cadre de cet accord, Ottawa fournira 163 millions de dollars à Québec.

Le 8 août 2018, la chanteuse Isabelle Boulay inaugure le parc à son nom sur la plage municipale de Sainte-Félicité, son lieu de naissance. Son portrait est dévoyé en présence de nombreux dignitaires, dont la directrice générale de la MRC, Line Ross, le préfet de la MRC, Denis Santerre, le député provincial Pascal Bérubé, le maire de Sainte-Félicité, Andrew Turcotte et le député fédéral, Rémi Massé.

Entouré des principaux dignitaires, la chanteuse Isabelle Boulay, lors de l’inauguration officielle du parc qui porte son nom à Sainte-Félicité. Photo : Collection Romain Pelletier