Fin de mission pour les pilotes de la SOPFIM

Plusieurs des 7 appareils utilisés pour l'épandage ont déjà quitté Matane. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

La mission tire à sa fin pour les pilotes et le personnel au sol de la Société de protection des Forêts contre les maladies et les insectes (SOPFIM) qui ont déjà accompli une grande partie de leur mission dans le territoire de Matane et les environs.

Selon Isabelle Lapointe, directrice des ressources humaines et des communications de la SOPFIM, même si dame nature a été moins coopérative la semaine dernière, les pilotes ont atteint dans les derniers jours l’objectif de 92% du programme d’épandage de 154 855 litres de BTK.

Au total, 89 avions et 15 hélicoptères seront utilisés cet été partout à travers la province. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Ce qui signifie que 95,366 hectares de forêt sur 103 237 au total pour notre secteur ont été arrosés du haut des airs pour stopper la progression de l’insecte ravageur.

Déjà, quelques appareils et leur équipage ont quitté l’aéroport Russell-Burnett dans les dernières heures et une fois le travail terminé, le reste des combattants de la tordeuse des bourgeons de l’épinette partiront vers d’autres destinations afin de poursuivre la lutte.