Implantation d’une base permanente d’Airmedic dans l’est, Matane demeure dans la course

Le 11 octobre dernier, un hélicoptère d'Airmedic s'était posé près du Riôtel Matane.(Crédit photo: Simon Bourgeois)

Dossier de l’implantation d’une base d’Airmedic dans la région de Matane, la situation évolue selon Éliane Provost, d’Airmedic. Rejoint par téléphone, elle nous explique qu’en raison de la crise actuelle provoquée par le coronavirus, l’entreprise spécialisée en assistance médicale d’urgence a mis un frein au projet de développement dans l’est, cependant celui-ci demeure toujours à l’étude.

Même s’il n’y a rien de prévu à moyen terme dans le plan d’action de l’entreprise, elle souligne que la rencontre prévue en Gaspésie l’hiver dernier qui avait pour objectif de sonder les besoins des intervenants du milieu touristique pourrait être remise à l’automne selon l’évolution de la pandémie au Québec.

Matane par sa situation géographique demeure un endroit stratégique pour établir une base d’Airmedic rappelle madame Provost, de plus, l’engouement du milieu économique et municipal bonifié par l’intérêt du personnel d’urgence du centre hospitalier de Matane favorise notre région comparativement à d’autres du territoire. La proximité entre l’aéroport et l’hôpital est un autre élément bénéfique qui s’ajoute au dossier.

Le 11 octobre 2019, les membres du conseil municipal de la Ville de Matane et des gens d’affaires étaient présents à une rencontre planifiée avec des représentants d’Airmedic au Riôtel Matane afin de discuter de la possibilité d’implanter une base permanente ici qui permettrait d’intervenir en cas d’urgence sur le territoire du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie.

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="17356" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]