La Centrale Matanie poursuit son développement

La Centrale Matanie-espace collaboratif situé au centre-ville (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

C’est le 16 juin dernier que La Centrale Matanie-espace collaboratif tenait sa toute première Assemblée générale annuelle. Inauguré en septembre 2020, cet espace de 5000 pieds carrés situé à l’étage supérieur de la papeterie Bloc-Notes inc. a pour mission d’offrir aux gens d’affaires, travailleurs autonomes, responsables d’organismes communautaires, étudiants et professionnels, un endroit stimulant ou le coworking ainsi que le partage de ressources humaines et matérielles favorise le réseautage d’affaires.

Presque un an après son ouverture officielle, on compte actuellement 91 membres au sein de la coopérative. Selon Amilie Bédard, coordonnatrice de la coop de solidarité située sur l’avenue Saint-Jérôme, la pandémie a réduit la location d’espaces partagés en raison des mesures imposées par la Santé publique, cependant la salle de conférence et le studio MRC de La Matanie ont a attiré un bon nombre de visiteurs au cours des derniers mois. Ces salles ont été louées en moyenne quatre fois/semaine.

La Centrale Matanie dispose également d’une grande terrasse avec vue imprenable sur la rivière Matane. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Toujours d’après madame Bédard, 6 des 7 bureaux ont trouvé preneurs, signe que les affaires reprennent, peu à peu. Alors que la période de vacances est en cours, on se prépare à un automne chargé avec notamment une campagne visant à augmenter le membership ainsi que des offres spéciales afin d’attirer de futurs étudiants et des travailleurs autonomes. Rappelons que lors du dernier conseil d’administration, Jean-François Côté, de Cube Noir qui occupait auparavant le poste de Vice-président et responsable technologies et médias a été nommé à la présidence de l’organisme, succédant à Mathieu Trépanier.

Une conférence est prévue en septembre prochain pour le dévoilement de l’Espace Desjardins.

Une partie de l’Espace collaboratif à l’étage supérieur de Hamster Matane. (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)