La piste à rouleaux (pump track) accessible à la mi-octobre près du garage municipal de Matane

Albert Thériault a vraiment hâte d’essayer pour de bon la nouvelle piste. Photo Romain Pelletier

Dès la mi-octobre, le jeune Matanais Albert Thériault comme bien d’autres cyclistes ainsi qu’utilisateurs de planches à roulettes (skateboards), de patins à roues alignées et de trottinettes pourront s’élancer sur la piste à rouleaux ou à vagues (pump track).

Aménagé au coût de 200 000 $ à l’arrière du garage municipal et près du parc à chiens, il s’agit en fait du projet de Julie Harrisson, gagnant à la suite du vote de la 6e présentation du budget participatif de la Ville de Matane en 2021.

Bosses et virages relevés

En cours depuis le 12 septembre, les travaux exécutés par Vélosolutions vont rondement.

D’une hauteur maximale de 1,2 m et un peu comme un parc de motocross, la piste artificielle en boucle fermée, avec des bosses et des virages relevés aura 149 mètres de longueur.

Dotée de deux plateformes pour s’y élancer, elle occupera une surface de 1 517 mètres carrés, dont le tiers sera asphalté. Son éclairage est à l’étude.

Yan Mercier de Vélosolutions présentant le plan du futur parcours. Photo Romain Pelletier

Avancer sans pédaler

Vélosolutions a conçu spécialement ce parc pour pouvoir avancer grâce à des mouvements de « pompage » sans devoir utiliser les pédales. Tout le corps est sollicité, il faut utiliser à la fois les bras et les jambes.Il est alors possible d’avancer rapidement par simples mouvements de « flexion-poussée ».

Ayant vu le jour il y a de cela près d’une dizaine d’années, ce sport s’adresse à tous les âges sans restriction. Et plus le vélo est petit, mieux c’est!