Le Marché public de La Matanie se poursuit

Le Marché public de La Matanie a débuté samedi dernier au Carrefour de l’Évangile, et il continue de plus belle dès demain avec un nouvel horaire, de 10h à 14h.  Le coordonnateur de l’événement, Mathieu Trépanier, vous invite à vous joindre à eux, sans oublier d’apporter votre masque.

Alors que le Marché public reçoit habituellement plus de 1000 personnes par événement depuis 2 ans, le premier événement de l’année 2020, samedi dernier, a attiré moins de de visiteurs que les dernières années. Mathieu Trépanier, coordonnateur de l’événement, espère que les masques n’ont pas fait trop peur à sa clientèle et invite une fois de plus les citoyens et les passagers à venir découvrir les producteurs locaux.

À partir du 25 juillet, les heures de l’événement ne seront plus de 11 à 15 heures, mais plutôt de 10 à 14 heures. Modifiées en contexte de COVID-19, M. Trépanier a décidé de rappliquer pour un retour à l’horaire habituel des années antécédentes. Le Marché public prend toujours place au Carrefour de l’Évangile du centre-ville de Matane, au 390 av. Saint-Jérôme.

Selon Mathieu Trépanier, un Marché public à l’extérieur ne serait pas envisageable. « À l’intérieur c’est mieux. Quand il pleut ou quand il fait froid, il y a moins de clients et moins de producteurs. En ce moment, beau temps, mauvais temps, les gens peuvent faire leurs courses. Il peuvent acheter leurs légumes locaux sans penser aux intempéries », explique Trépanier.

Depuis le samedi 18 juillet, les masques sont obligatoires dans tous les lieux publiques et le Marché ne fait pas exception à la règle. L’équipe sur place doit suivre des mesures hygiéniques strictes, tout comme les acheteurs. Les portes restent ouvertes, les entrées et sorties sont divisées et indiquées, les gens se désinfectent les mains, et les arrêts aux kiosques sont limités. « C’est bizarre pour moi présentement, car d’habitude je dois rendre le marché accueillant et garder le monde, et cette année je dois faire le contraire complètement », lance-t-il.

Environ 7 ou 8 kiosques seront mis à disposition toutes les semaines. « Cette année, le plus possible on va garder ça dans le même style que les années passées, malgré la COVID-19 », soutient M. Trépanier. Tous les producteurs habituels de la région seront présents cette année, mais pas à toutes les semaines. Par exemple, Potagers Mycobio, la Fromagerie du Littoral, La Vallée de la Framboise et Ferme des érables feront une apparition. Vous pouvez par ailleurs contacter directement les producteurs et transformateurs pour des commandes spéciales ou des pré-commandes.

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="17914" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]