«Le projet de relance économique de la Matanie n’a pas besoin du projet de loi 61» – Pascal Bérubé

Plusieurs projets capitaux pour l’économie de la Matanie peuvent être relancés sans l’adoption du controversé projet de loi 61 à l’Assemblée nationale.

Le projet de relance économique présenté à Matane plus tôt cette semaine fait état de plusieurs projets déjà connus et signifiants pour la région.

Pour le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, il ne manque que la volonté politique du gouvernement pour mener à bien ces projets:

Le député affirme que ces projets seront bientôt présentés aux ministres concernés.

Parmi les projets d’infrastructures municipales figure le Complexe aquatique de Matane qui doit remplacer les installations actuelles dont la durée de vie utile est atteinte. Le projet de 17 M$ chemine bien, mais la Ville de Matane souhaite obtenir une bonification de la subvention provinciale. Une enveloppe de 7,5 M$ a été déjà été promise par le gouvernement, la municipalité aimerait voir cette contribution passer à 10 M$.

L’aéroport de Matane est également au nombre des priorités. Jusqu’à 10 millions et demi de dollars seraient requis pour refaire les fondations de la piste et mettre à jour les installations dans l’intention d’assurer la pérennité des installations.

Du côté du port de mer, la mise à niveau des actifs pourrait représenter des investissements de plus de 60 M$. L’ensemble des intervenants politique et économique sont unanimes dans ce dossier alors que plusieurs projets privés dépendent de cette étape.