Les chauffeurs de Matane demeurent mobilisés

La grande majorité des chauffeurs de taxi rejettent l’offre du ministre des Transports François Bonnardel. Dans un communiqué envoyé aux journalistes mercredi, on apprend que 75% des taxis estiment que la compensation du gouvernement est insatisfaisante.

De plus, l’industrie du taxi est très mobilisée et les travailleurs sont nombreux à vouloir maintenir les moyens de pression qui pourraient reprendre très bientôt.

Entre 25 et 30 personnes travaillent pour taxi Matane, un service bien implanté en Matanie depuis plusieurs décennies.