Les élus veulent que l’agriculture soit protégée

Photo Denis Lévesque-Monmatane.com

Les élus du Bas-Saint-Laurent viennent de présenter un mémoire au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, le MAPAQ. Les décideurs de la région lui demandent de mettre en place des moyens pour protéger et consolider l’agriculture.

Le mémoire interpelle entre autres le gouvernement afin qu’il assure une vigilance quant à l’accaparement des terres par des intérêts étrangers.

Les élus veulent aussi du soutien pour que les fermes puissent se diversifier.

Parmi les moyens proposés, le mémoire fait valoir l’importance de doter le gouvernement d’une connaissance fine et à jour de l’activité agricole sur les territoires. Les élus demandent à ce que le MAPAQ mette en place un observatoire du foncier agricole.

« Cet observatoire aurait pour mission de diffuser, en temps réel, les transactions effectuées et les prix, ainsi que l’ensemble des partenaires financiers impliqués dans les entreprises agricoles. Il pourrait aussi mettre en place des mécanismes de vérification des transactions et avoir la responsabilité d’effectuer des études pour produire des données probantes qui viendront appuyer la prise de décision et le développement de mesures gouvernementales adaptées », a résumé Gérald Beaulieu, préfet de la MRC de La Matanie.

Le secteur agricole contribue fortement au PIB dans la région.