Les Métallos de l’Est appuient le Bloc Québécois

es dirigeants Métallos de la Côte-Nord avaient aussi appuyé massivement le Bloc québécois en septembre 2019.

Les dirigeants d’une grande organisation syndicale sur la Côte-Nord et dans l’Est du Québec les Métallos renouvellent leurs appuis au Bloc Québécois pour l’élection du 20 septembre. Le coordonnateur des Métallos Nicolas Lapierre en a fait l’annonce sur Zoom ce mardi matin, en présence du chef Yves-François Blanchet et les candidats du Bloc dans quatre comtés.

Les dirigeants syndicaux de Fermont, Port-Cartier, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre réunis pour l’annonce, inviteront des milliers de syndiqués Métallos à voter pour le Bloc lundi.

Nicolas Lapierre a rappelé l’implication du Bloc pour défendre les travailleurs et les retraités, entre autres avec le projet de loi pour sécuriser les régimes de retraite en cas de faillite. «L’ADN du Bloc et celui du milieu syndical sont apparentés», affirme Nicolas Lapierre.

Le chef du Bloc Yves-François Blanchet a apprécié l’expression. Les bons coups du Bloc Québécois ont souvent servi les travailleurs du Québec, soutient-il. Le projet de loi de la députée sortante de Manicouagan Marilène Gill serait adopté si le premier ministre Trudeau n’avait pas déclenché d’élection, précise le chef Yves-François Blanchet.

(Collaboration Jean St-Pierre-Arsenal Media)