Matane en lice pour l’obtention d’un 5e Fleuron Québec

Hôtel de ville de Matane(Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

C’est au cours des prochaines semaines, soit le 12 novembre prochain que seront dévoilés les résultats de la classification du concours Fleurons Québec 2020 soulignant les réalisations récentes en matière d’aménagement horticole durable des municipalités participantes à travers la province. D’après Annie Champagne, chargée de projet chez Fleurons Québec, le dévoilement annuel se fera cette année par zoom.

Matane souhaite l’obtention d’un 5e fleuron, ce qui permettrait à la ville de se classer parmi les 11 autres qui ont obtenu cette mention jusqu’à présent. Toujours selon madame Champagne, atteindre cet échelon constitue souvent le summum pour les municipalités qui au fil des ans ont consacré des efforts soutenus pour bonifier leurs parcs, voies publiques, espaces municipaux, institutionnels, résidentiels, industriels et commerciales.

Photo Denis Lévesque-Arsenal Media

Depuis quelques années, plusieurs réalisations ont permis d’embellir certains lieux de notre coin de pays en plus d’ajouts d’espaces verts comme sur l’avenue Saint-Jérôme que ce soit dans la partie sens unique ou l’on retrouvait plusieurs bacs remplis de fleurs, plantes et fines herbes ou par la création d’espaces vers additionnels. De plus, les plantes suspendues qui arborent plusieurs rues et artères ainsi que la plantation d’arbres et arbustes ajoutent à la beauté du paysage au quatre coins de la ville. Une démarche qui s’inscrit dans la planification stratégique des autorités municipales.

D’après la directrice des communications à la Ville de Matane, Anne Dionne, sur le plan de l’embellissement plusieurs investissements ont eu lieu dans les derniers mois, comme l’aménagement d’un parc situé sur l’avenue Saint-Jérôme au coût de 38 000$ sur le site de l’ancien bâtiment commercial qui a été la proie des flammes en octobre 2018 et qui offre une belle vue sur la rivière Matane. Elle nous a aussi parlé de l’ajout de 14 bacs de végétaux sur la partie du sens unique qui a aussi plu au public qui a nécessité un investissement de 10 600$.

Photo Denis Lévesque-Arsenal Media

La concrétisation du parc Jean-Charles Forbes au coût de 234 800$ est un autre investissement majeur en plus du projet gagnant du budget participatif de 2019, le jardin fruitier de la bibliothèque, projet qui demeure un autre espace vert qui au fil des ans prendra de l’expansion grâce à son aménagement paysager unique bénéficiant des conseils de plusieurs experts du domaine horticole de la région qui ont fait les choix qui s’imposent tenant compte à la fois des conditions météorologiques et de l’espace disponible sur les lieux.

Photo Denis Lévesque-Arsenal Media

À Matane-sur-Mer, on a également procédé à l’aménagement de terrains vacants en bordure du fleuve, en y plantant des rosiers et de l’élyme des sables pour un montant de 32 000$. Pour ce qui est du budget alloué annuellement au niveau des produits horticoles, la somme tourne autour de 35 000$ selon madame Dionne, en 2020, de cette somme, 3000$ a été injecté dans l’aménagement du terrassement autour de l’hôtel de ville qu’il fallait refaire après les travaux.

Le reste a été investi pour l’embellissement et l’entretien des différents parcs à travers la ville. Reste à voir au plan commercial, industriel, institutionnel et résidentiel si les objectifs seront atteints cette année. Rappelons qu’à ce jour, il n’y a aucune municipalité de 5 fleurons dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Cette année, 348 municipalités sont inscrites au prix Reconnaissance 2020.