Menaces sur Twitter, Pascal Bérubé fait le point

Le chef parlementaire du Parti Québécois (PQ), Pascal Bérubé, a porté plainte à la police lundi après avoir été l’objet, avec sa conjointe, l’animatrice Annie-Soleil Proteau, de menaces sur Twitter.

En entrevue sur nos ondes mardi matin, le député de Matane-Matapédia et chef parlementaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé est revenu sur la menace sur Twitter envers lui et sa conjointe par un individu.

Monsieur Bérubé nous a avoué qu’il aime bien débattre et échanger sur divers sujets cependant, lorsqu’il s’agit de menaces, il ne cautionne pas cette façon de faire qui peut être lourde de conséquences.

Le député nous fait part de sa participation à une réunion spéciale ce matin avec la ministre régionale, responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx et des élus de la région afin de discuter de l’annonce attendue du changement de code de couleur alors que l’on assiste à une augmentation des cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent, dont un premierdepuis hier dans la MRC de La Matanie.

Voici l’entrevue téléphonique réalisée plus tôt ce matin:

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="19356" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]