Pascal Bérubé exprime son inquiétude face à la volonté du gouvernement de vouloir forcer l’adoption du projet de loi 61

En entrevue téléphonique sur nos ondes ce matin, le député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti Québécois, Pascal Bérubé s’est dit inquiet de la volonté du premier ministre Legault de vouloir imposer le projet de loi 61 afin d’accélérer différents projets et chantiers à travers la province.

Monsieur Bérubé rappelle que le contexte pourrait faire en sorte de ramener la corruption et la collusion et rappelle que son parti ne votera pas pour ce projet de loi. Il a aussi mentionné l’aide aux intervenants en tourisme et a cité les résultats d’un sondage de Qc125.

Voici l’entrevue réalisée jeudi matin avec monsieur Bérubé: