Perquisition et arrestations en matière de stupéfiants à Rimouski et Drummondville

Courtoisie Sûreté du Québec

Importante perquisition suivie d’arrestations en matière de stupéfiants survenus dimanche dernier dans les secteurs de Rimouski-Neigette et de Drummondville. Selon le sergent Claude Doiron, relationniste à la SQ, l’enquête conjointe a été menée par la Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec du poste de Rimouski en partenariat avec l’Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO).

Selon les informations obtenues, les perquisitions ont été effectuées dans une résidence située sur la rue Principale de Trinité-des-Monts, ainsi que dans un édifice à logements de l’avenue Léonidas Sud à Rimouski. Lors de cette opération, les agents ont procédé à l’arrestation de quatre personnes, soit 3 hommes et une femme, dont Dave-Gauthier-Trépanier,51 ans résident de Trinité-des-Monts, Guillaume Tremblay, 42 ans, de Rimouski, Stéphane Constantineau, 44 ans, de Saint-Jean-sur-Richelieu ce dernier a été intercepté alors qu’il circulait à bord de son véhicule sur l’autoroute 20 à la hauteur de Drummondville.

Les trois hommes ont fait face à la cour aux palais de justice de Rimouski et de Drummondville lundi matin pour faire face à des chefs d’accusation de possession en vue de trafic de cocaïne. Ils demeurent tous derrière les barreaux en attendant leur retour devant le tribunal prévu ce mardi pour les deux premiers et mercredi pour Stéphane Constantineau. Pour sa part, la femme de 30 ans a été remise en liberté sous promesse de comparaître ultérieurement.

L’enquête se poursuit et d’autres accusations pourraient s’ajouter aux précédentes. Lors des perquisitions effectuées, les policiers ont trouvé plus d’un kilo de cocaïne, une somme importante d’argent, deux armes à feu, quatre armes à air comprimé, du matériel servant à la vente de stupéfiants ainsi que trois véhicules comme bien infractionnels.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic de stupéfiants peut être divulguée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800 659-4264.