Premier entretien de l’année 2022 avec la députée Kristina Michaud

Kristina Michaud en comité / in committee Ottawa, ONTARIO, on 16 November, 2020. © HOC-CDC Credit: Bernard Thibodeau, House of Commons Photo Services

Nous accordant un premier entretien téléphonique en ce début d’année, la représentante du Bloc Québécois qui a été frappée par la COVID-19 durant les fêtes se relève peu à peu et fait le point sur son état de santé et de ses objectifs pour l’année à venir.

Avouant que la période des fêtes a été difficile pour elle, la jeune politicienne se remet peu à peu de jour en jour, un pas à la fois. Maintenant, elle demeure en attente des annonces gouvernementales et croit que le scénario de l’an passé risque de se répéter avec quelques représentants et représentantes opteront pour le présentiel alors que d’autres travailleront à distance pour un certain temps.

À l’affût de l’actualité, madame Michaud se réjouit de l’annonce de l’implantation du siège social de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie à Matane qui sera bien positionné pour l’ensemble des quatre installations portuaires. Elle se dit aussi très heureuse du nombre de marchandises transigées au cours de la dernière année à Matane ainsi qu’aux infrastructures de Gros Cacouna, Rimouski et Gaspé.

Parmi ses dossiers prioritaires en 2022, elle cite celui concernant la bonification de la prestation pour aînés, l’épineux dossier du trafic d’armes illégales en circulation à Montréal actuellement et de mettre en place une loi pour un meilleur contrôle des armes à feu. Enfin, en cette période de pandémie, les transferts en santé qui demeurent essentiels pour nos établissements de santé.