Situation alarmante pour les transporteurs, entrevue avec la directrice d’Autocars BSL

Frédérique Guignard, directrice d'Autocars Bas-Saint-Laurent (photo courtoisie)

La pandémie a causé de nombreux impacts financiers depuis mars dernier entraînant du même coup des pertes colossales dans de nombreux secteurs de l’économie, dont celui du transport nolisé.

En entrevue sur nos ondes, la directrice d’Autocar Bas-Saint-Laurent a lancé un appel à l’aide pour l’ensemble des travailleurs de l’entreprise ainsi que pour ceux des entreprises comme la sienne qui tentent de survivre aux dommages collatéraux qui les affligent depuis le 13 mars dernier.

Voici l’entrevue téléphonique réalisée avec Frédérique Guignard :

Aucune aide gouvernementale ne convient pour aider les entreprises du Bas-St-Laurent œuvrant dans le transport nolisé-touristique à survivre, c’est plus d’une vingtaine d’emplois de qualité qui sont menacés dans votre région. C’est pourquoi la Fédération fait appel au gouvernement fédéral et demande une aide de 16 millions de $ afin de couvrir les frais fixes de ses entreprises membres.  

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="19897" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]