Traversier l Entente entérinée entre les matelots et la STQ

Les traversiers NM F.-A.-Gauthier et du NM Saaremaa 1 (Photo Denis Lévesque-Arsenal Media)

Les employés navigants non brevetés de Matane ont voté à 70% pour accepter l’entente de principe conclue entre le syndicat CSN qui les représente et la Société des traversiers du Québec (STQ).

L’entente a été annoncée hier dans un communiqué commun. Elle permet de bonifier la rémunération du personnel non breveté à bord de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout c’est-à-dire les matelots et le personnel de cuisine. Les employés ont obtenu une augmentation située entre 8 et 14% dépendamment de leur catégorie d’emploi.  

Le porte-parole à la table de négociation pour la CSN, Christian Landry se réjouit de cette entente « en plus d’actualiser la rémunération globale de nos membres, cette entente viendra également bonifier plusieurs autres conditions de travail au bénéfice des deux parties ».

Des mesures particulières comme l’ajustement de certaines échelles salariales et la réévaluation de certaines catégories d’emploi ont aussi été effectuées. Toutes sont applicables de façon rétroactive au 1er avril 2020.