Un nouvel OBNL mandaté pour gérer le développement économique en Matanie

Crédit photo : Arsenal Média (Denis Lévesque)

Lors du dernier conseil des maires de la MRC de La Matanie, les élus des municipalités ont fait le saut pour déléguer la compétence en matière de développement économique à un nouvel organisme à but non lucratif (OBNL) à être créé dans les prochaines semaines.

« L’objectif est de dépolitiser autant que possible le développement économique pour que ce ne soit plus la décision des maires, mais des membres de la communauté des affaires locales », explique Andrew Turcotte, préfet de la MRC. En effet, cette décision commune découle d’une réflexion amorcée suite au résultat d’un sondage effectué ce printemps auprès des entreprises, concernant les priorités économiques pour la région dans le contexte actuel de pandémie. 

Ce sondage a révélé le besoin d’une entité dépolitisée à la charge du développement économique régional. Alors que les maires essaient naturellement de prôner ou de défendre les projets économiques dans chacune de leurs municipalités, le processus décisionnel cherchera à être aussi neutre et apolitique que possible. « Les maires ne sont là qu’aux quatre ans, alors il y a un roulement. Une certaine continuité dans le développement sera ainsi créée », ajoute Turcotte.

Tout au long du mois d’octobre, un comité de travail ad hoc sera à pied d’œuvre pour jeter les bases du nouvel organisme, notamment en matière de gouvernance. Il appuiera également l’administration de la MRC afin de baliser les étapes et établir l’échéancier devant conduire à la création du nouvel organisme et à la signature d’une entente de délégation, laquelle doit être soumise au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Le comité de travail sera composé de 4 ou 5 élus de municipalités locales, deux représentants des affaires, un membre du socio-communautaire, les deux directeurs généraux de la Ville de Matane et de la MRC de La Matanie et le préfet adjoint de la MRC. À la consolidation de l’organisme à but non lucratif, le comité de travail se retirera pour laisser place à la nouvelle équipe de l’OBNL.

Pour constituer cette nouvelle équipe, il y aura des transferts de main d’oeuvre à l’interne, dont un agent au développement économique et un analyste financier déjà à l’emploi à la MRC de La Matanie, en plus d’ouvertures de poste prochainement annoncés. Même si le nombre d’emplois à pourvoir n’a pas encore été annoncé, il manquerait sans doute un directeur de développement économique et un autre agent au développement, selon Andrew Turcotte. « Et peut-être plus, ça variera. Nous allons voir qui postulera sur les postes », dit-il.

Le nom de l’organisme sera défini avec le comité ad hoc au cours du mois d’octobre. D’ailleurs, la prochaine réunion des maires de la MRC du 28 octobre sera déterminante afin de définir l’identité-même de cette nouvelle entité. Selon le préfet Andrew Turcotte, l’OBNL sera lancé le plus rapidement possible, « à la réunion des maires du 28 octobre, c’est certain », conclut-il.

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="19607" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]