Un record de saumons pour la rivière Matane

Crédit photo : SOGERM

La Société de gestion de la rivière Matane (SOGERM) a fracassé des records ce dimanche 5 juillet avec un décompte de 794 saumons en montaison. La saison de pêche s’annonce prometteuse pour la rivière Matane, mais tout n’est vaincu.

Chaque année, la SOGERM s’occupe de compter manuellement les arrivées de saumons à travers les fenêtres d’observation du barrage de la rivière Matane, près du centre-ville. Le 5 juillet, il y est monté 137 saumons pour un cumulatif de 794 saumons, marquant le meilleur début de saison depuis 1992, année que la SOGERM a commencé ses opérations. Avant cette année, le meilleur début de saison a été en 2012 avec un cumulatif de 781 saumons.

« C’est un bon début de saison pour nous cette année quant aux montaisons, et nous espérons qu’elles vont continuer comme ça cette année, avec un bon débit d’eau pour offrir des conditions de pêche intéressantes », affirme Sébastien Lavoie, directeur de la SOGERM.

Nous appelons une montaison la migration de certains poissons remontant les cours d’eau pour aller frayer. Elle survient tout au long de la saison et selon M. Lavoie, elle ne peut être expliquée ni calculée d’avance. « Chaque année, c’est une surprise », dit-il. « Et ce n’est pas parce que les montaisons de début de saison sont exceptionnelles, que la fin de la saison sera bonne. »

D’après M. Lavoie, « il faut prendre ça avec un grain de sel ». Selon les données de la SOGERM, en 2016, le début de saison était médiocre, mais ils ont fini la saison avec un compte total de 3 500 saumons, alors qu’en 2012, le début de saison incroyable, mais un nombre total de 2 247 saumons, qui est loin d’être aussi impressionnant. « C’est tout de même encourageant! Nous avons hâte de voir la suite, et nous nous tiendrons alertes les prochaines semaines. »

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="17180" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]